Marian Vajda défend les organisateurs de l'Adria Tour et Novak Djokovic



by   |  LECTURES 453

Marian Vajda défend les organisateurs de l'Adria Tour et Novak Djokovic

L'entraîneur Marian Vajda insiste sur le fait que l'intention derrière l'Adria Tour était pure et bonne. Malheureusement, de mauvais événements se sont produits et tout s'est terminé de la pire façon possible pour Novak Djokovic et tous ceux qui ont été impliqués dans l'organisation.

Djokovic, classé No. 1 mondial, avait prévu depuis un certain temps d'organiser un Tour dans les Balkans, et il a compris que sa meilleure chance d'y arriver serait la période de la suspension du Tour ATP.

Certains des plus grands noms du tennis ont accepté l’invitation de Djokovic à jouer à l'Adria Tour, et tout semblait parfait jusqu'à ce que débute la première infection au coronavirus.

L’événement a été annulé après que quatre participants aient été testés positifs au coronavirus. Djokovic, 17 fois champion en Grand Chelem, ainsi que Grigor Dimitrov, Borna Coric et Viktor Troicki ont tous été testés positifs au coronavirus.

Dimanche 21 juin, juste avant la finale de l'événement Adria Tour à Zadar, Grigor Dimitrov a été le premier à annoncer qu'il avait été testé positif au coronavirus.

Le lendemain, les tests de Coric et Troicki sont revenus positifs, tandis que le champion record de 8 titres à l'Open d'Australie, Djokovic, a annoncé la nouvelle de sa positivité au virus mardi dernier, 23 juin.

L’Adria Tour avait rassemblé des foules bondées et les joueurs se sont serrés la main, se sont étreints et ont joué ensemble à des sports de contact comme au football et au basket-ball, en précsiant toutefois que tout cela était en accord avec les normes sanitaires des pays hôtes.

L’Adria Tour a ainsi souligné à plusieurs reprises qu'ils n'avaient enfreint aucune des mesures de sécurité émises par les gouvernements de Serbie et de Croatie. "L'idée d'organiser l'Adria Tour était bonne - évidemment, après une longue pause sur l'ATP Tour, cela a définitivement aidé les joueurs à se remettre sur la bonne voie et à profiter du tennis dans un concept légèrement différent.

Tous les participants sont venus parce que le gouvernement a assoupli les restrictions, ils ont tous respecté ces mesures, il est donc faux de pointer du doigt (les organisateurs) car ils ont définitivement respecté les instructions du gouvernement ", a déclaré Vajda à Sport Klub.

Vajda souhaite à Novak Djokovic un prompt rétablissement

Plus tôt cette semaine, Djokovic a annoncé que lui et sa femme étaient positifs au coronavirus, mais qu’heureusement, leurs enfants étaient négatifs.

Après un test positif au coronavirus, Djokovic et sa femme se sentaient bien car ils ne présentent aucun symptôme lié aux effets du virus. "Maintenant, la chose la plus importante est de rester calme, et je souhaite à Nole, à Jelena et à tous les participants un rétablissement rapide.

J'ai envoyé beaucoup de soutien et d'énergie positive à Nole et à sa famille", a ajouté Vajda. L'Adria Tour devait tenir sa dernière étape de début juillet en Bosnie, mais cela a été annulé.

Novak Djokovic s'est excusé pour les événements qui se sont produits lors de l’Adria Tour, qui étaient indépendants de sa volonté, et le tout en soulignant que ses intentions étaient pures et qu'il visait à aider les joueurs, les personnes impactées par le virus (via les retombées financières des matchs), ainsi que le sport dans les Balkans.