Nikola Pilic: Novak Djokovic a eu une idée noble mais ça s’est terminé en désastre



by   |  LECTURES 737

Nikola Pilic: Novak Djokovic a eu une idée noble mais ça s’est terminé en désastre

La légende du tennis croate Nikola Pilic insiste sur le fait que Novak Djokovic, No. 1 mondial, avait une bonne intention avec son projet Adria Tour, mais que cela s'est terminé de manière malheureuse.

La première étape de l’Adria Tour de Djokovic a eu lieu à Belgrade du 13 au 14 juin, tandis que la deuxième étape de l'événement a eu lieu le week-end dernier à Zadar.

Grigor Dimitrov, qui a participé aux deux événements d’Adria Tour, a annoncé dimanche soir qu'il avait été testé positif pour le coronavirus. La foule était nombreuse à Belgrade et à Zadar, tandis que les joueurs se serraient la main et s'étreignaient tout au long des événements.

Trois autres joueurs qui ont participé à l'Adria Tour ont été testés positifs ; les tests de coronavirus de Djokovic, Borna Coric et Viktor Troicki sont également revenus positifs.

Depuis que Dimitrov a été testé positif, Djokovic a reçu beaucoup de critiques. L'Adria Tour était un événement humanitaire et Djokovic a investi beaucoup d'argent pour que l'événement se produise.

"J'ai eu vent de ce qui s'est passé et je suis terriblement désolé pour Novak. C'était une idée généreuse, qui s'est malheureusement soldée par un désastre.

J'ai parlé à Novak samedi, la veille de tout cela. Il était fier et heureux. J'étais dans l'organisation de grands tournois, nous parlons dans ce cas de beaucoup d'argent investi et Novak a tout couvert lui-même", a déclaré Pilic à Index.hr, comme l'a révélé Sport Klub.

"Ce tournoi était censé être une énorme promotion de la Croatie dans le monde, en particulier en ce moment qui est assez délicat pour le monde entier. Savez-vous ce que cela signifie lorsque le numéro 1 et quelques autres joueurs du sommet du tennis viennent tous à vous?"

Nikola Pilic ne semble pas vraiment optimiste quant à la reprise de la saison

"Quelle saison? De quoi parlons-nous ici? Je ne sais pas comment les Américains pensent que l'US Open aura lieu s'ils gardent les joueurs européens enfermés, et mis en quarantaine pendant deux semaines après leur arrivée en Amérique.

Cela n'a rien à voir avec le tennis. Je ne sais pas, mais il est clair pour moi que le problème est énorme. Ce n'est pas seulement un problème pour le tennis. Tous les sports ont été touchés, en particulier le football.

Je ne comprends pas comment quelqu'un peut penser qu'il sera en mesure de contrôler la foule dans les tribunes. C'est impossible. Ce qui s'est passé est un gros problème et je n'ai aucune idée de la manière dont les sportifs pourront le résoudre", a ajouté Pilic. Nikola Pilic, vice-champion de France en 1973, a atteint la sixième place du classement mondial en 1968.