Novak Djokovic propose un format différent pour la Coupe Davis



by   |  LECTURES 1034

Novak Djokovic propose un format différent pour la Coupe Davis

Le nouveau format de la Coupe Davis créé par le footballeur barcelonais Gerard Piqué et le groupe Kosmos n'a pas pleinement convaincu. La première édition organisée l'année dernière à Madrid a enregistré la victoire du pays hôte, qui était l'Espagne de Rafael Nadal.

Mais, les tribunes vides dans de nombreux « lieux » où se déroulait les matchs au cours de la semaine ne sont certainement pas passées inaperçues (en particulier les matchs qui n’impliquaient pas l'équipe espagnole).

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic estime que de nouvelles idées sont nécessaires pour attirer les fans, admettant qu'il n'est pas partisan de l'ancien ni du nouveau format de l'événement.

Rappelons que - selon les nouvelles règles - les rencontres du Groupe mondial se déroulent dans un seul lieu avec 18 équipes réparties en six groupes. Et, chaque match se déroule selon la règle du meilleur des trois sets.

Djokovic propose un format différent pour la Coupe Davis

"Je n'aime pas la nouvelle ni l'ancienne Coupe Davis. Quand on m'a posé des questions sur le sort de la compétition, j'ai dit : 'Ce sera une grosse erreur si vous regroupez tous les matchs en un seul endroit et en une semaine.

Il s'avère que nous avions des tribunes vides à Madrid lors des matchs de certains joueurs. 40 personnes au match d'Andy Murray. Il est préférable d'avoir six emplacements, ou quatre, huit, qui accueilleront les phases de groupes, où les gagnants se qualifieront et qu’enfin les huit élites déménagent quelque part.

Ils en avaient tenu compte, je leur ai serré la main pour faire de Belgrade l'un de ces endroits, mais ils ont finalement abandonné ! Maintenant, 99% des pays n'ont aucune chance de jouer devant leurs fans", a déclaré Novak Djokovic sur le podcast " Wish & Go"

Le 17 fois champion de Grand Chelem a également parlé de la Coupe ATP : "La Coupe ATP, qui est une compétition similaire à la Coupe Davis, s'est très bien déroulée, aussi parce que nous avons gagné et que nous avons eu de loin le plus fort soutien.

Nos gens étaient bruyants, nombreux, patients... ils étaient une grande source de motivation. Il y a eu une grande audience, et ça se déroule au même endroit pendant 10 ans. C'est une question d'argent.

Ce sont d'énormes contrats ; vous avez beaucoup d’argent et un sponsor qui sait qu'il aura toujours les joueurs les plus forts du monde. Vous pouvez sacrifier 30, 40% et avoir encore des revenus", a conclu Djokovic.

La suspension de la saison de tennis a été prolongée jusqu'à la fin du mois de juillet, mais Djokovic, triple champion à New York, n'est pas sûr que le grand tournoi américain aura bien lieu.

"J'ai eu une conversation téléphonique avec les dirigeants du tennis mondial. Il y a eu des discussions sur la poursuite de la saison, principalement au sujet de l'US Open prévu en fin août, mais on ne sait pas s'il aura lieu", a déclaré Novak à la Serbia Prva TV.