John Isner et Reilly Opelka expliquent la qualité du service de Novak Djokovic



by   |  LECTURES 2179

John Isner et Reilly Opelka expliquent la qualité du service de Novak Djokovic

Lorsque les gens parlent des plus grandes forces de Novak Djokovic dans le jeu, ils se réfèrent souvent à son mouvement, son retour de service, ses coups de fond et son niveau de forme physique. Cependant, un aspect de son jeu qui est souvent négligé est son service lui-même.

Le No. 1 mondial fait partie du Top 5 (il est classé cinquième), quand il s'agit de pourcentage de jeux de service gagnés en 2019. Les Américains John Isner et Reilly Opelka, qui sont No. 1 et No.

3 dans cette même catégorie, parlent de ce qui fait que le service de Djokovic est un grand atout pour le Serbe. S'exprimant sur le site web de l'ATP Tour, Isner a commenté : "En fait, vous ne pensez pas vraiment à son service, ce qui serait comme un manque de respect dans un sens, juste parce qu'il fait tout si bien.

Vous parlez immédiatement de son retour et bien sûr son mouvement autour du court et ses coups de fond sont les meilleurs au monde. Il sert très bien. Il n’atteindra pas nécessairement 130 milles à l'heure, mais il a définitivement amélioré cette partie de son jeu.

On peut même dire qu’il y a probablement six ou sept ans que son service était un peu un passif. Mais maintenant ce n'est plus du tout le cas, et c'est pourquoi il est le joueur le plus dominant du jeu.

Il n'a pas de faiblesse... C’est pourquoi il est No. 1 mondial, il est l'un des meilleurs joueurs de tous les temps. Il n'est plus qu'à quelques tournois de Grand Chelem derrière le record de tous les temps.

C'est assez incroyable ce qu'il fait" Opelka a, quant à lui, commenté : "Je pense que c'est davantage vrai à cause de tout le reste de son jeu. Il sert très bien. Mais il fait un break de service plus de 30% du temps, ce qui est étonnant.

Évidemment, lorsque vous lui donnez la première balle, ce sera encore plus élevé. Il sert bien et on n'en parle pas. Mais c'est vraiment le reste de son jeu qui le rend impossible à breaker"

Djokovic affirme qu’il a travaillé dur sur son service pendant la saison morte, ce qui l'a aidé à rester invaincu cette année. "Je frappe tout ce que je peux en termes de variété de spin, de slice, de plat, etc.

J'essaye de tout mélanger. Cela dépend évidemment contre qui je joue. Évidemment, j'ai des tactiques différentes selon l'adversaire. Je pense que mon service a été formidable cette année jusqu'à présent, dans la Coupe ATP et aussi à l’Open d'Australie.

Cela m'a permis de gagner beaucoup de points facilement. Lorsque je sers bien et que j'obtiens un pourcentage élevé de premiers services, cela me permet de me sentir plus à l'aise, plus confiant, de bien m’installer dans le match et de jouer à un niveau de tennis supérieur .

Nous avons beaucoup travaillé pendant la saison morte sur mon service. Je me sens bien. J'ai un bon rythme. Évidemment, je sais que différentes surfaces, différentes époques, nécessitent des ajustements différents.

Mais pour ce qui est de la façon dont je sers maintenant, c'est parmi les meilleurs que j'ai eu dans ma carrière"