Open d'Australie: Novak Djokovic, Roger Federer, Rafael Nadal... Un aperçu



by   |  LECTURES 506

Open d'Australie: Novak Djokovic, Roger Federer, Rafael Nadal... Un aperçu

Novak Djokovic est prêt à défendre son règne à l'Open d'Australie en 2020, son titre étant potentiellement sous assaut de Rafael Nadal, Roger Federer, Daniil Medvedev, Dominic Thiem et Stefanos Tsitsipas, entre autres.

Du 20 janvier au 2 février 2020, Melbourne Park sera comme un théâtre de rêve, où les grands champions s'affronteront pour remporter la 108e édition de l'Open d'Australie, la 52e organisée durant l'Ère Open.

Djokovic est définitivement le favori. Il détient le record de plus de titres remportés à Melbourne (7) et, comme on l'a vu lors de la récente édition de l'ATP Cup, il joue un tennis pratiquement parfait sur les terrains durs, en particulier selon ce que nous avons vu durant sa victoire contre Rafael Nadal.

Tout pourrait basculer en dépendant également de la vitesse des courts: s'ils sont plus lents que l'an dernier ou s'ils sont plus rapides comme la période 2017-2018. Nadal, finaliste en 2019, est un pas derrière Djokovic.

L'Espagnol semble jouer contre une véritable malédiction à Melbourne Park, où il n'a remporté qu'un seul titre, il y a maintenant près de dix ans. Pourtant Rafa y a disputé deux finales lors des trois dernières éditions, sur une surface de jeu qui ne lui était jamais vraiment favorable.

Celui qui a peut-être plus de chances que Nadal, c’est Roger Federer. Le Maestro Suisse peut battre n'importe qui sur les terrains durs et son tennis est parfaitement adapté aux courts de Melbourne, encore plus s'ils sont aussi rapides qu'en 2017 et 2018.

Son vrai problème, plus que physique, sera le facteur mental, surtout si Djokovic sera de l’autre côté du filet. Leur finale à Wimbledon a certainement laissé des traces. Daniil Medvedev et Stefanos Tsitsipas auront également des chances concrètes d'atteindre la finale.

La surface est parfaite pour leur tennis et les améliorations observées en 2019 suggèrent un saut de qualité définitif. Medvedev est un joueur très fort sur les terrains durs, comme il l'a déjà démontré en atteignant la finale à l'US Open.

Son tennis ne donne pas de point de référence, ce qui pourrait mettre tous ses adversaires en grande difficulté, même s'ils répondent aux noms de Djokovic, Nadal et Federer. Quant aux outsiders, le premier sur la liste est définitivement Nick Kyrgios.

Il joue à la maison: la foule et le désir de bien faire aussi pour ce qui se passe en Australie avec les incendies donneront à Kyrgios une motivation supplémentaire.