Novak Djokovic snobe la Coupe Laver fondée par Roger Federer!


by   |  LECTURES 620
Novak Djokovic snobe la Coupe Laver fondée par Roger Federer!

Novak Djokovic a parlé de la finale de la Coupe Davis qui s'est récemment tenue à Madrid en fin de saison. Le numéro 2 mondial a déclaré: "On prendra toujours un risque, en faisant un changement.

Il y a beaucoup d'argent investi dans cette compétition, 18 équipes, 90 joueurs et des centaines de membres du personnel de toutes les équipes. C'est donc une grande organisation, et il faut beaucoup de temps, beaucoup d'efforts pour mettre tout cela sur pied...“ Le Serbe a continué: “C'est beaucoup de responsabilité et de pression car c'est l’événement par équipe le plus traditionnel et historique de notre sport, depuis plus de 100 ans.

Il y a donc l’énorme fardeau de perpétuer le prestige historique acquis de la Coupe Davis qui pèse sur l’organisation. Et bien sûr, le calendrier a toujours été un problème, tant pour la Coupe ATP que pour la Coupe Davis.

A mon avis, ce qui était une idée et qui peut très bien se concrétiser, est la fusion entre les deux. Je pense donc que c'est encore possible à réaliser dans le futur“. Le natif de Belgrade a expliqué: “J'ai participé à des discussions par l'intermédiaire du Conseil des Joueurs, au cours des trois dernières années, sur les différentes manières qui pourraient faire évoluer la Coupe ATP et les changements qui pourraient s’entreprendre en Coupe Davis.

Bien sûr, l'ITF et l'ATP sont deux organisations différentes, c'est donc très compliqué d'apporter des changements dans notre sport. Mais je pense que lorsque le changement est fait, un premier pas vers l’amélioration est accompli.

Evidemment, on peut toujours souligner les aspects négatifs, mais il faut aussi voir les aspects positifs que ce changement apporte“. Djokovic a conclu: “Personnellement, à long terme je ne pense pas que les deux événements puissent coexister à six semaines d'intervalle, c'est un peu saturé.

La période la plus idéale de l'année, est l’après l'US Open, probablement fin septembre. Ce serait le meilleur moment pour avoir une Super Coupe, quelle qu'elle soit, enfin une Coupe avec un peu d’avenir", snobant ainsi la Coupe Laver fondée par Roger Federer et qui se déroule justement en fin septembre.