Novak Djokovic : " Ma mobilité n'est pas encore optimale mais je me sens en forme "

Novak Djokovic va jouer sa place pour le quatrième tour de Wimbledon contre Alexei Popyrin.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Novak Djokovic : " Ma mobilité n'est pas encore optimale mais je me sens en forme "
© Getty Images Sport / Francois Nel

Novak Djokovic va jouer sa place pour le quatrième tour de Wimbledon aujourd'hui. Le Serbe va se battre contre Alexei Popyrin pour une place en huitièmes de finale. Le natif de Belgrade se sent en forme même s'il relève encore un manque de niveau : " Je me sens en forme .

Mais j'ai l'impression que ma lésion a un impact sur ma mobilité, un petit impact en termes de vitesse. Je ne suis pas encore là où je voudrais être, je suis encore un peu en retard sur des balles que je n'ai pas l'habitude de rater.

Je pense que c'est la partie que je vais gagner au fil des matches. Plus je resterai dans ce tournoi, plus ma mobilité s'améliorera. Dans les premiers tours, je suis encore un peu rouillé en termes de mobilité, c'est ce que j'ai ressenti aujourd'hui.

Je ne crains pas de me blesser à nouveau au genou. Je n'ai ni le temps ni l'énergie pour y penser et je ne pense pas que cela en vaille la peine. Je ne serais pas ici si je ne pensais pas être prêt à concourir à ce niveau.

"

Djokovic : Mon genou répond bien

Le numéro deux mondial ne ressent aucune douleur au genou ce qui est incroyable quand on sait qu'il s'est fait opérer il y a moins d'un mois : " Je n'ai ressenti aucune douleur, ce qui est très bien.

Lors du premier match, j'ai ressenti une légère douleur dans quelques situations, mais aujourd'hui, je n'ai rien ressenti, ce qui est formidable. Mon genou réagit bien les jours de repos également.

Je n'ai pas eu de gonflement, ce qui est parfait. Cela fait partie du processus des premiers jours, lors des deux ou trois premiers matches, il est logique que je doive tout accepter comme faisant partie du processus. Les muscles autour du genou compensent et protègent le genou et ont besoin de plus de travail, peut-être que cela ne me donne pas encore la vitesse et la force dynamique dont j'ai besoin, mais je veux construire à partir de là et je suis confiant. "

Novak Djokovic Wimbledon Alexei Popyrin
SHARE