John McEnroe : " Djokovic a été la victime d'une grave erreur à Roland Garros "

L'Américain en est sûr, la blessure de Djokovic est liée aux mauvaises décisions du tournoi.

by Khalil Semlali
SHARE
John McEnroe : " Djokovic a été la victime d'une grave erreur à Roland Garros "
© Getty Images Sport / Ronald Martinez

Comme nous le savons tous à ce stade, Novak Djokovic ne jouera pas Wimbledon suite à sa blessure au genou contractée à Roland Garros. Le Serbe a du se retirer du Grand Chelem Parisien à la veille de son match de quart de finale contre Casper Ruud.

La polémique sur la programmation des matchs à Paris est au centre de tous les débats et de plus en plus de langues se délient, la dernière est celle de John McEnroe qui n'a pas hésité à lyncher les décisions du comité organisateur de Roland Garros

Une faute professionnelle selon l'Américain

La légende du tennis Américain a expliqué son mécontentement pour le compte du Figaro ou il indique que la blessure du Serbe est une conséquence directe des décisions des organisateurs quant à la programmation du match contre Musetti, et vous allez le lire, McEnroe n'y va pas de main morte : " L'organisation a commis une grave erreur en programmant le match de Djokovic, âgé de 37 ans, à 22h30 (contre Musetti au troisième tour), sans avoir connaissance de la durée de son match.

La météo était extrêmement mauvaise certes et ils étaient confrontés à une situation difficile. J'ai bien compris qu'ils souhaitaient combler leur retard, mais il y avait d'autres options pour achever l'autre match entre Bergs et Dimitrov.

Novak avait des problèmes de genou depuis plusieurs semaines. Il a été contraint de s'endormir à 7 heures du matin et de revenir jouer un jour et demi plus tard (au quatrième tour contre Cerundolo).

Il s'agit d'un défi pour tout le monde. Il a encore dû lutter pendant 5 sets, c'est excessivement demander, même pour Novak. S'il est impossible de le dire avec certitude, il est clair que c'est l'une des causes de sa blessure au genou.

Quoi qu'il en soit, il n'est pas question de traiter un joueur, et encore moins le meilleur du monde, ainsi. "

John Mcenroe Roland Garros
SHARE