Novak Djokovic n'a jamais refusé le test antidopage à Malaga - affirme un expert



by KHALIL SEMLALI

Novak Djokovic n'a jamais refusé le test antidopage à Malaga - affirme un expert
© Getty Images Sport / Nathan Stirk

Le soi-disant refus de Novak Djokovic de se soumettre à un contrôle anti-dopage a fait la une de tous les sites et certains ont voulu que Djokovic soit suspendu à l'instar du cycliste Marc Madiot. Le Serbe avait déclaré avoir refusé un test antidopage juste avant son match car cela perturberait ses routines et il n'allait pas le consentir lors d'un tournoi aussi important que la coupe Davis : " C'est la première fois que cela m'arrive.

Cela n'a pas de sens de le faire avant alors que je peux le faire après le match. Je n'ai pas encore terminé le contrôle parce qu'il me manque un échantillon de sang. On m'a dit de le faire une heure et demie avant le début du match et j'ai mes habitudes d'avant-match et je n'ai pas à penser à donner du sang ou de l'urine à ce moment-là." avait expliqué le numéro un mondial.

Selon un membre de l’Agence Française de lutte contre le dopage, les mots du Serbe ont été totalement sortis de leur contexte.

Djokovic n'a pas refusé le test antidopage

Monsieur Remi Wallard, de l’Agence Française de lutte contre le dopage, a expliqué que le Belgradois n'avait jamais refusé de se soumettre au contrôle mais qu'il ne pouvait pas le faire au moment ou on le lui a demandé car c'était une heure avant un match mais qu'ensuite il a coopérer comme tout le monde : " Djokovic n'a pas refusé le test, il en a été informé quelques heures avant son match et il voulait rester concentrer sur sa rencontre ce qui est compréhensible.

Il a signé la notification ce qui implique qu'une personne de l'agence allait l’avoir à l'oeil et le suivre comme son ombre, donc il n'a pas refusé le contrôle, il l'a juste décalé.

Je crois même qu'il a fourni l'échantillon sanguin sur place , mais pour l'urine, l n'avait pas sur le moment le besoin d'aller aux toilettes, et il a donné l’échantillon dès qu'il l'a pu.

On en a fait des tonnes car c'est Novak, c'est le numéro un mondial et ca a fait la une. Il n'a pas refusé le test je le redis, il a donné tout ce qu'on lui a demandé quand il a pu compte tenu de son programme et les débats devraient s’arrêter la" comme rapporté nos collègues de RMC lors du podcast court 1 .

Novak Djokovic