Novak Djokovic et Aryna Sabalenka sont les moins aimés sur les réseaux sociaux

Djokovic et Sabalenka les plus ciblés sur les réseaux sociaux

by Veronique Martin
SHARE
Novak Djokovic et Aryna Sabalenka sont les moins aimés sur les réseaux sociaux

Roland Garros va commencer très bientôt, l'un des tournois le plus important suivi dans tous les coins de la planète. De nombreux passionnés et initiés discutent quotidiennement des exploits des meilleurs joueurs de tennis du monde.

Cependant, cela va souvent plus loin, notamment sur les réseaux sociaux, qui laissent libre cours à des commentaires souvent exagérés. Dans le monde du tennis, en raison du nombre élevé d'épreuves jouées en une seule saison, de nombreux parieurs déchargent leur frustration sur les protagonistes du Tour, coupables, selon eux, de ne pas avoir donné une issue positive au pari placé.

Les organisateurs de Roland-Garros ont choisi de confier un rôle non négligeable à l'intelligence artificielle, qui aura pour mission de vérifier systématiquement tout ce que les utilisateurs écrivent tant sur le profil officiel du Grand Chelem Parisien que sur les comptes individuels des joueurs et joueuses de tennis.

Une action qui filtrera les commentaires offensants sur Instagram, Facebook, Twitter et Tik Tok en analysant les textes proposés par les utilisateurs en moins de 290 millisecondes. Le système confié à Roland Garros va censurer les propos jugés offensants Dans le cadre de sa stratégie de prise en charge de la santé mentale des joueurs, la FFT a décidé de collaborer avec Bodyguard pour lutter contre le cyberharcèlement, comme on l'apprend dans l'intro publiée par la Fédération de tennis Français.

Djokovic et Sabalenka les plus ciblés sur les réseaux sociaux

En tenant compte de l'ATP, selon une étude récente, Novak Djokovic est le joueur de tennis qui a reçu le plus grand nombre de tweets négatifs, avec un ratio de près d’un sur cinq (15%).

Sur Facebook, le pourcentage était de 11 % suivi de Stefanos Tsitsipas avec 15% de commentaires négatifs sur Twitter et 7% de réactions de colère sur Facebook. Le Serbe et le Grec sont suivis de Carlos Alcaraz, Daniil Medvedev, Casper Ruud et Cameron Norrie.

Du côté de la WTA en revanche, Aryna Sabalenka a reçu le plus grand nombre de tweets négatifs avec un ratio de près d’un sur cinq (15%). Sur Facebook, le pourcentage était de 5 %.

Elena Rybakina suit, avec 10% de commentaires négatifs sur Twitter et 4% de réactions négatives sur Facebook. Tennis World USA condamne toute forme de haine, car même la haine virtuelle est un moyen de porter atteinte à la vie d'une personne, qu'elle soit sportive ou non.

Novak Djokovic Aryna Sabalenka
SHARE