Novak Djokovic : Pas d'Open de Serbie en 2024, Ion Tiriac veut récupérer sa licence.

Ion Tiriac a loué la licence jusqu'en 2023 pour l'Open de Serbie et il ne veut pas la vendre à la famille Djokovic.

by Khalil Semlali
SHARE
Novak Djokovic : Pas d'Open de Serbie en 2024, Ion Tiriac veut récupérer sa licence.

Novak Djokovic a révélé que l'Open de Serbie ne sera probablement pas de retour en 2024. En 2021, Belgrade a accueilli un tournoi ATP pour la première fois depuis 2012 après que l'ATP a approuvé la délocalisation du tournoi de Budapest vers la capitale serbe.

Mais le propriétaire de la licence, Ion Tiriac, a loué la licence jusqu'en 2023 et il ne veut pas la vendre à la famille Djokovic. Cependant, Djokovic respecte le choix de Tiriac. À l'Open de Serbie, le frère de Djokovic, Djordje, est le directeur du tournoi.

"Tout d'abord, je dois dire que la licence n'est pas la nôtre. Nous l'avons louée à son propriétaire Ion Tiriac et maintenant il veut la récupérer. Nous voulions acheter la licence, pour accueillir le tournoi en Serbie pendant de nombreuses années, parce que nous avons eu du succès - beaucoup de gens dans les tribunes, l'ATP nous a donné d'excellentes notes pour tous nos efforts, mais il n'y a pas grand-chose que nous puissions faire quand le propriétaire ne veut pas vendre la licence.

Nous devons respecter cela", a déclaré Djokovic à Sport Klub, comme le révèle Tennis Majors.

Djokovic : nous n'abandonnerons pas.

La famille Djokovic a maintenant deux options : soit essayer de louer à nouveau une licence, soit essayer d'acheter une licence de tournoi. Mais selon Djokovic, les prix des licences "ont crevé le plafond" et les tournois ne sont pas vraiment disposés à vendre des licences car la plupart d'entre eux gagnent beaucoup d'argent en organisant des événements ATP.

"Nous étudions actuellement deux possibilités pour obtenir la licence. Soit faire une demande auprès de l'ATP pour une nouvelle licence - ce qui est moins probable car il y a déjà beaucoup de tournois - soit négocier un bail sur une autre licence.

Il est même possible d'acheter cette licence, mais les prix ont atteint des sommets et la plupart des tournois sont rentables, il est donc compréhensible qu'ils ne veuillent pas vendre. Notre désir est grand, donc nous verrons", a expliqué Djokovic.

Cette année, l'Open de Serbie se déroulera à Banja Luka, en Bosnie-Herzégovine. À Belgrade, des rénovations sont en cours au Novak Tennis Centre et les organisateurs du tournoi ont donc décidé de trouver un lieu de remplacement.

Les organisateurs de l'Open de Serbie voulaient améliorer le site pour 2024 mais maintenant ils pourraient ne pas avoir la chance d'organiser un tournoi ATP.

Novak Djokovic
SHARE