Novak Djokovic : "Je pensais que je ne pourrais pas jouer"



by   |  LECTURES 961

Novak Djokovic : "Je pensais que je ne pourrais pas jouer"

Novak Djokovic, neuf fois champion de l'Open d'Australie, en est à son 15e quatrième tour à Melbourne. Cependant, le grand favori a dû faire face à trois rivaux et à une blessure aux ischio-jambiers qu'il a contractée à Adélaïde.

Djokovic n'était pas confiant de jouer l'Open d'Australie, sa jambe gauche causant de nombreux problèmes. Cependant, il a battu trois adversaires pour rester en lice, espérant une meilleure course contre Alex de Minaur.

Novak s'est bien senti contre Roberto Carballes Baena au premier tour, livrant un bagel au troisième set et marchant au-dessus. Le Serbe a raté ses chances dans le deuxième set contre Enzo Couacaud, le perdant au tie-break avant de prendre les commandes et de ramener la victoire à la maison.

Le vrai test est venu au troisième tour, et Novak l'a réussi malgré une lutte évidente. Djokovic a eu besoin d'un temps mort médical dans un triomphe de 7-6, 6-3, 6-4 sur Grigor Dimitrov en trois heures et six minutes.

Les deux joueurs ont eu plus de coups gagnants que de fautes directes, et Grigor était plus agressif. Djokovic a délivré cinq breaks et perdu trois fois le service pour émerger au sommet et opposer Alex de Minaur.

Novak a prévalu dans le premier jeu et a fait de son mieux dans les deux sets suivants pour sceller l'affaire en ligne droite et préserver l'énergie avant un autre duel difficile.

Novak Djokovic a lutté contre une blessure contre Grigor Dimitrov.

"J'ai pris un bon départ dans les trois jeux, je me sentais bien.

Cependant, la jambe a commencé à s'aggraver après quelques mouvements, et les pilules n'ont pas toujours fonctionné non plus. C'était des montagnes russes. Faire face à mon adversaire et à une blessure demande beaucoup de force mentale et physique, mais c'est comme ça.

Je suis reconnaissant de pouvoir jouer. Avant le tournoi, je pensais que ce ne serait pas possible. Je suis toujours là et je tiens toujours le coup. Je me sentais bien contre Grigor au départ. Puis ça montait et descendait avec ma jambe.

J'ai trouvé un moyen de gagner un match passionnant après plus de trois heures. Nous aurions pu tenir la distance si j'avais perdu un de ces sets et joué pendant Dieu sait combien de temps. Nous avons déjà eu des matchs de plus de cinq heures lors de ce tournoi, et celui-ci s'annonçait comme un autre.

J'ai juste beaucoup de chance de me qualifier en deux sets. Je ne voulais pas me retirer du tournoi parce que je voulais voir comment ça se passerait sur le terrain. Le premier match était bon, et j'ai eu beaucoup de mal dans le second.

J'ai eu quelques moments terribles contre Grigor, mais j'ai survécu et j'ai réussi. Je ne sais pas ce qui m'attend lors du prochain match, mais j'espère le meilleur", a déclaré Novak Djokovic.