Novak Djokovic : Je suis présenté à tort comme le méchant personne ne fait rien

Novak Djokovic a été agacé par un article d'Eurosport et n'a pas hésité à le faire savoir.

by Khalil Semlali
SHARE
Novak Djokovic : Je suis présenté à tort comme le méchant personne ne fait rien

Novak Djokovic affirme que les excuses d'Eurosport en privé ne changent rien au fait que le mal a déjà été fait et qu'il a une fois de plus été dépeint comme "le méchant".

Pendant le match du premier tour de Djokovic contre Roberto Carballes Baena, Eurosport a publié une vidéo intitulée "Novak Djokovic a défié l'arbitre pour prendre une pause pipi précoce lors de son match du premier tour de l'Open d'Australie." Après avoir reçu les critiques des médias, Djokovic a interpellé Eurosport en envoyant un post expliquant que "l'arbitre de chaise m'a permis d'aller aux toilettes, mais elle m'a dit que je n'avais pas une pause toilettes mais une pause changement." Eurosport a retiré le post et s'est excusé auprès de Djokovic en privé mais le Serbe est toujours agacé car aux yeux de beaucoup, il reste quelqu'un qui a fait quelque chose de mal pendant son match de l'Open d'Australie.


"Les deux fois, ils se sont excusés auprès de moi en privé, mais les gens ne le savent pas. Je le sais, et vous le savez - parce que je viens de vous le dire, mais la majorité des gens qui suivent le tennis n'en entendront jamais parler.

Ils continueront à penser que j'ai défié l'arbitre, que je suis allé aux toilettes et que je n'ai pas respecté les règles. Donc, encore une fois, je suis dépeint comme celui qui se comporte comme il veut, ce qui est complètement faux.

J'ai expliqué dans mon message sur les médias sociaux ce qui s'est passé exactement", a déclaré Djokovic au journaliste serbe Sasa Ozmo de Tennis Majors. Voici un article sur le sujet rapporté par Nouvelles-du-monde.

Djokovic : pourquoi personne n'a pris ma défense ?

Djokovic n'est pas non plus satisfait du manque de soutien de l'ATP et des tournois du Grand Chelem. Djokovic estime que les instances dirigeantes ne peuvent tout simplement pas permettre que son nom soit dénigré pour quelque chose qu'il n'a pas fait.

"Encore une fois, je pose publiquement une question : pourquoi l'ATP ou le Grand Chelem n'ont-ils pas expliqué la situation, alors qu'ils voient que les médias me lynchent publiquement ? Cela n'a cessé de se produire, il y a eu de nombreuses situations comme celle-ci - mais au final, rien, c'est du pareil au même.

En fin de compte, si nous sommes membres de ce Tour, il doit y avoir une certaine responsabilité envers les joueurs, une sorte de protection. Mais non, on fait ce qu'on veut et on le couvre autant qu'on veut dans les médias, tandis que nous restons silencieux", a déclaré Djokovic.

De plus, Djokovic a déclaré qu'il aurait été préférable qu'Eurosport présente des excuses publiques au lieu d'excuses privées.

Novak Djokovic
SHARE