Mark Woodforde se souvient d'avoir rejeté Novak Djokovic à Adélaïde.

Le Serbe avait demandé une wildcard en 2006 pour jouer à Adélaïde.

by Khalil Semlali
SHARE
Mark Woodforde se souvient d'avoir rejeté Novak Djokovic à Adélaïde.

La légende du tennis australien Mark Woodforde a révélé qu'il avait un jour refusé à Novak Djokovic une wildcard pour l'Adelaide International. Woodforde, ancien 16 fois champion du Grand Chelem en double, était autrefois co-directeur du tournoi d'Adélaïde aux côtés de Peter Johnston.

Un jour, le jeune Djokovic et son entraîneur de l'époque, Dejan Popovic, sont entrés dans le bureau de Woodford et lui ont demandé une wildcard pour le tableau principal. Après être entré dans le bureau, Djokovic a dit à Woodforde qu'il devrait vraiment envisager de lui donner une wildcard car un jour il serait numéro 1 et on se souviendrait toujours de sa présence au tournoi.

Mais Woodforde a dû refuser la participation de Djokovic, en disant que les wildcards du tableau principal étaient déjà réservées aux joueurs australiens. Cette année-là, Djokovic n'a même pas obtenu de wildcard pour les qualifications d'Adélaïde.

Mais en 2007, Djokovic est allé jusqu'au bout pour ses débuts dans le tableau principal d'Adélaïde. 16 ans plus tard, Djokovic est de retour à Adélaïde et commence à nouveau sa saison à l'Adelaide International.

Woodforde se souvient avoir dû rejeter Djokovic

"J'organisais l'événement avec Peter Johnston et nous étions assis dans le bureau la veille du début des qualifications. Dejan est arrivé avec Novak Djokovic", a déclaré Woodforde dans l'émission Wide World of Sports sur Nine.

"Il s'est présenté à Peter Johnston et à moi-même et nous a dit : " Je suis heureux d'être ici à Adélaïde et j'espérais que vous pourriez me donner une wildcard ".

Novak a dit : "Parce que je vais devenir numéro 1 mondial un jour et je pense que cela m'aiderait à démarrer", et nous avons souri et dit : "Malheureusement, nous n'avons pas de place".
Dejan, que je connais depuis plusieurs années, a dit : "Il croit vraiment qu'il va devenir numéro 1" et nous avons dû nous excuser et dire que nous devions réserver certaines des wildcards pour les Australiens.

J'ai dit : "Nous allons essayer de te faire entrer dans les qualifications", et il a répondu : "Mais je veux être dans le tableau principal parce que je vais devenir numéro 1 mondial". Malheureusement, nous n'avons même pas pu le faire entrer dans les qualifications cette année-là, mais c'est la conviction que Novak Djokovic a eue très tôt, qu'il allait réaliser de grandes choses." Aujourd'hui, Djokovic est la tête de série et le grand favori pour remporter son deuxième titre à Adélaïde.

Novak Djokovic
SHARE