Srdjan Djokovic affirme que son fils Novak a été envoyé par Dieu pour aider la Serbie

Srdjan Djokovic pense que son fils Novak est apparu pour montrer au monde que la Serbie n'était pas un pays génocidaire.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Srdjan Djokovic affirme que son fils Novak a été envoyé par Dieu pour aider la Serbie

Srdjan Djokovic pense que son fils Novak Djokovic a été un cadeau du ciel pour montrer au monde que la Serbie n'était pas un pays génocidaire. Au fil des ans, Srdjan a plusieurs fois accusé les "médias occidentaux" d'avoir quelque chose contre son fils.

De même, Srdjan a affirmé par le passé que certains avaient un problème à voir une personne originaire d'Europe de l'Est dominer un sport de haut niveau comme le tennis. "Tout d'abord, laissez-moi vous dire qu'il est venu lorsque la Serbie et le peuple serbe traversaient leur période la plus difficile depuis 50 ans.

Il est apparu comme une providence et comme le signe que nous ne sommes pas une nation génocidaire, que nous faisons partie de la vieille civilisation européenne, que nous n'avons pas à avoir honte. Il a montré qu'il est impossible pour quelqu'un comme lui, un garçon qui est respecté dans le monde entier et qui connaît le respect, qu'il est impossible pour lui de venir d'une mauvaise nation, comme ces célèbres occidentaux ont voulu nous le présenter.

Ils essaient encore de nous dépeindre ainsi, mais nous sommes forts, avec notre foi et notre peuple, rien ne peut nous ébranler si nous sommes ensemble dans les moments les plus difficiles", a déclaré Srdjan Djokovic à la télévision K1.

Srdjan Djokovic sur la raison pour laquelle son fils n'est pas aimé

Début octobre, Srdjan est apparu sur le podcast Biznis Price. On lui a demandé pourquoi Djokovic n'a jamais bénéficié du même niveau de popularité et d'amour que Roger Federer et Rafael Nadal.

"Novak ne donne aucune raison de ne pas être aimé. Pourquoi cela se produit-il ? Je ne le sais pas. Probablement parce que c'est un sport de bourgeois, parce qu'il a été créé par les Anglais pour leur haute classe.

Puis un Serbe arrive d'un petit pays pauvre, et il est le meilleur dans son sport depuis 15 ans - maintenant c'est notre sport aussi. Ils doivent accepter que le centre du monde du tennis s'est déplacé vers l'Europe de l'Est, vers l'Est du monde.

Ils devront l'accepter, qu'ils le veuillent ou non", a déclaré Srdjan Djokovic lors de son apparition sur le podcast Biznis Price.

Srdjan Djokovic
SHARE