Novak Djokovic : "J'ai osé rêver".

Le Serbe a exprimé qu'il se sentait maintenant très motivé pour compléter la saison avec plus de titres.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Novak Djokovic : "J'ai osé rêver".

Comme chacun le sait, l'édition 2022 de Wimbledon n'a pas attribué de points après la décision de l'ATP. En effet, l'association des joueurs avait pris cette décision après que les organisateurs britanniques aient officialisé l'exclusion des joueurs de tennis russes et biélorusses du Grand Chelem.

Cette situation ne leur a toutefois pas profité, puisqu'elle a pénalisé plusieurs joueurs de tennis qui avaient des points à défendre dans le tournoi et ceux qui ont obtenu de bons résultats dans le troisième Majeur de la saison.

Parmi eux, les plus pénalisés ont sans doute été Novak Djokovic et Nick Kyrgios, respectivement vainqueur et finaliste du tournoi. Le 21 fois vainqueur du Grand Chelem, avant Wimbledon, avait déjà dû manquer plusieurs tournois importants comme l'Open d'Australie et les deux premiers masters 1 000 américains en raison de son état de santé dû au fait qu'il n'avait pas été vacciné contre le Covid 19.

À cela s'est ajoutée son absence ultérieure à New York, au Canada et à Cincinnati en raison de la même situation. Tout cela a fait que le Serbe n'a pas pu défendre 5.200 points, mais même si Wimbledon lui avait accordé les points, il se serait retrouvé en dessous des deux Espagnols Carlos Alcaraz et Rafael Nadal.

L'Australien Nick Kyrgios, actuel numéro vingt mondial, aurait pu occuper plutôt la treizième place, égalant ainsi son meilleur classement réalisé le 24 octobre 2016, et cela aurait été une juste récompense pour une excellente saison avec plus de continuité pour le natif de Canberra, âgé de 27 ans.

Un autre joueur pénalisé est l'Italien Jannik Sinner, qui aurait pu être dans le top 10 à ce stade, tout comme Taylor Fritz. Au lieu de cela, ils sont tous deux classés respectivement douzième et onzième.

Nole a remporté son 90e titre

Novak Djokovic a admis que la longue pause après Wimbledon, même si elle n'était pas idéale, a été pour lui une bénédiction et a accru sa "faim de victoire".

"C'est vrai. Je ne pouvais pas rêver d'un meilleur début de saison. Plus de trois mois depuis la finale de Wimbledon", a déclaré Novak Djokovic lors de son interview sur le court après la finale de l'Astana Open.

Il a exprimé qu'il se sentait maintenant très motivé pour compléter la saison après avoir remporté des titres dans des semaines consécutives. "Depuis Madrid, je n'ai perdu que contre Rafa sur le circuit à Roland Garros, tout le reste a été pure victoire.

Je suis super gonflé et motivé pour terminer la saison aussi bien que je l'ai fait ces deux dernières semaines", a déclaré le joueur de 35 ans. "J'ai osé rêver en fait", a déclaré Djokovic à ce sujet.

"J'ai toujours espéré que j'allais avoir une grande carrière. Évidemment, je ne savais pas combien de finales je jouerais ni combien de tournois je gagnerais, mais mon intention a toujours été d'atteindre les plus hauts sommets de notre sport."

Novak Djokovic
SHARE