Eugène Lapierre : "Novak Djokovic a toujours envie d'amuser les gens"



by SARAH AIT SALAH

Eugène Lapierre : "Novak Djokovic a toujours envie d'amuser les gens"

Novak Djokovic ajoute de nouvelles pages à son livre de records personnels. Il est déjà énorme. En plus du 90e cachet sur le circuit majeur, le phénomène serbe a conquis deux tournois dans deux États différents (Israël et le Kazakhstan) en l'espace de deux semaines et a également dépassé le pourcentage de victoires de Rafa Nadal.

De peu, bien sûr. Avec 1022 victoires et 205 défaites, Djokovic affiche un pourcentage de 83,293 %, contre 83,281 % pour Nadal, qui est actuellement "bloqué" à 1066 victoires et 214 défaites.

La série de victoires contre Stefanos Tsitsipas s'allonge, et en même temps la série de défaites du talent grec dans les tournois de la catégorie augmente. En effet, Tsitsipas a perdu les neuf finales des "500" qu'il a disputées dans sa carrière.

"J'ai toujours rêvé d'obtenir un tel résultat", a déclaré Djokovic à propos de ses 90 titres en carrière, avant de rectifier son propos avec sympathie. "Je veux dire que j'ai toujours espéré le faire.

Au début de ma carrière, je ne savais évidemment pas combien de finales j'allais disputer ou combien de tournois j'allais gagner, mais mon objectif a toujours été d'atteindre les plus hauts niveaux de ce sport et je pense y être parvenu."
Djokovic n'a eu besoin que du strict minimum pour briser la résistance de Tsitsipas, qui a contribué à l'affaire avec une poignée de jeux résolument mauvais.

"Je me sens chanceux d'être capable de concourir à ce niveau même maintenant. Avoir 35 ans n'est pas la même chose que d'en avoir 25, bien sûr. Mais je suis évidemment d'avis que l'expérience dans des matchs comme celui-ci fait la différence.

Cela m'aide à gérer ces situations de manière plus détendue et, surtout, plus consciente", a avoué le phénomène serbe après la victoire. Contraint de faire l'impasse sur les tournois en Australie et en Amérique du Nord, mais surtout sur l'Open d'Australie , après la parenthèse de la Laver Cup, il est revenu sur le circuit majeur avec deux victoires consécutives et une place pour les finales ATP à Turin.

Djokovic triomphe à Astana.

Eugène Lapierre a salué Novak Djokovic comme la quintessence de l'amusement sur le court. "Le surnom de 'Djoker' dont le Serbe Novak Djokovic a hérité très tôt dans sa carrière lui convient parfaitement.

Il veut toujours faire plaisir au public de différentes manières. Il danse avec les ramasseurs de balles sur le terrain", a-t-il déclaré. Lapierre a raconté un incident où Djokovic a demandé un "segway" pour se déplacer, mais il n'y en avait pas.

"À un moment donné, il m'a demandé si nous pouvions lui procurer un Segway (un petit véhicule à deux roues), pour qu'il puisse se déplacer sur le site . Nous n'en avons pas trouvé, et de toute façon, son agent a dit : "Jamais !". Il est très gentil avec tout le monde. C'est un taquin, qui veut toujours faire rire les gens", se souvient-il.

Novak Djokovic