"C'est vraiment dommage que Novak Djokovic...", déclare un expert



by VERONIQUE MARTIN

"C'est vraiment dommage que Novak Djokovic...", déclare un expert

Le numéro un mondial Novak Djokovic a bien joué à Toronto en 2016. Novak a éliminé Gilles Muller, Radek Stepanek, Tomas Berdych et Gael Monfils pour se qualifier pour le match pour le titre, son huitième de la saison.

Djokovic a rebondi après sa défaite à Wimbledon et a établi le match final avec Kei Nishikori. Novak l'a emporté 6-3 7-5 en 83 minutes pour soulever le trophée et devenir le premier joueur avec 30 titres en Masters 1000.

Le Serbe a remporté sa 33e victoire sur un terrain dur en 34 matchs en 2016. Il a bien joué dans le premier set et s'est imposé dans le deuxième pour célébrer sa quatrième couronne à l'Open canadien.

Djokovic a laissé tomber Nishikori pour la neuvième fois consécutive après cette défaite choquante en demi-finale à l'US Open en 2014. Le Serbe a servi à 76% et a fait face à deux balles de break dans le sixième jeu du deuxième set, lorsque Kei s'est remis du break.

En dehors de cela, le Japonais n'a eu aucune opportunité de retour, le mettant sous pression dans ses jeux de service. Kei n'a pas pu le supporter car Novak l'a dominé depuis la ligne de fond, en particulier dans le premier set.

Nishikori a amélioré son deuxième service dans le deuxième set et a conservé les échanges, pour perdre du terrain dans les moments cruciaux. Le tennis de Novak dans le premier set était d'un autre monde.

Il a servi à 85% et a décoché des coups sublimes qui n'ont laissé aucune chance à Kei. Djokovic a remporté les dix premiers points de ses jeux ; un excellent signe avant-coureur de sa performance globale.

Nishikori est resté en contact dès le début avant que Djokovic ne breake au 15e du sixième jeu pour une avance de 4-2. Le Serbe a bien servi dans le jeu restant et a remporté le premier avec un score de 6-3.

Jo Durie parle de Novak Djokovic

L'ancien n ° 1 Britannique Jo Durie pense que ce sera une "vraie honte" si Novak Djokovic ne peut pas jouer à l'US Open, alors que le débat sur ses espoirs de participer à New York gronde.

"Quel gâchis en ce début d'année en Australie. Une mauvaise communication et c'était vraiment difficile pour lui, " a expliqué Durie. "Maintenant, nous avons l'US Open et il ne peut pas y aller.

Il s'est retiré de l’Open du Canada parce qu'il n'est pas vacciné. Il est si fort mentalement avec les choses qu'il veut faire, mais cela semble difficile pour le moment. C'est regrettable. C'est la règle en Amérique en ce moment.

La plupart des pays se sont ouverts maintenant, mais qui suis-je pour dire (s'il devrait être autorisé à jouer) ? C'est vraiment dommage qu'il ne puisse pas aller jouer en ce moment car évidemment il serait le favori".

Novak Djokovic Us Open