Nick Kyrgios laisse un commente le talent de Novak Djokovic pour la capoeira !



by   |  LECTURES 5478

Nick Kyrgios laisse un commente le talent de Novak Djokovic pour la capoeira  !

Novak Djokovic prouve qu'il est un athlète complet, aux multiples facettes, capable de s'engager dans toutes les disciplines différentes dans le but de découvrir de nouvelles sensations, comme la pratique de la capoeira.

En attendant de connaître son avenir pour la saison sur le béton, surface sur laquelle il a commencé à s'entraîner, le champion serbe a publié une vidéo sur les médias sociaux dans laquelle, entre autres, il pratique le célèbre art martial brésilien aux origines très anciennes, les premiers documents sur le sujet remontant à 1624.

De manière inattendue mais décidément très drôle vient la réponse au post de Nick Kyrgios, l'adversaire de Djokovic en finale de Wimbledon. "Si tu me dis que c'est ce qu'il faut pour gagner un Grand Chelem, alors je suis dans le pétrin", a commenté l'Australien, avec qui le champion serbe a joyeusement déclaré avoir une certaine camaraderie à la fin du match.


Kyrgios : "Je me sens comme un Top 10"

L'aventure de Nick Kyrgios à Wimbledon 2022 pourrait être résumée par un dicton mais dans l'autre sens : "La malchance dans la chance"

Précisément l'année où l'Australien a pris le bon chemin, remportant un Grand Chelem en double et atteignant la finale en simple, les Championnats se sont déroulés mais sans attribuer de points aux participants, ce qui a porté préjudice, entre autres, à Kyrgios lui même, qui, dans des conditions normales, serait aujourd'hui dans le Top-20.

En effet, le joueur de 27 ans originaire de Canberra est actuellement numéro 60 mondial, ce qui signifie qu'il y a une forte probabilité qu'il joue l'US Open en tant que non tête de série.

Kyrgios s'est lui-même exprimé sur cette possibilité, quoi qu'il arrive, il prouve une fois de plus qu'il est extrêmement sûr de son bagage technique : "Mes rivaux savent parfaitement que, tête de série ou pas, tout dépend de moi.

Quand nous nous affronterons, si je suis en confiance et que je peux bien jouer, ils n'ont pas grand-chose à faire. Maintenant, je suis 60e au monde, mais j'ai toujours l'impression d'être dans le Top 10."