Mansour Bahrami : "Novak Djokovic m'a surpris avec une phrase"

"Je discutais avec Boris Becker, puis Novak est venu et m'a dit : Mansour, j'ai vu..."

by Shyrem
SHARE
Mansour Bahrami : "Novak Djokovic m'a surpris avec une phrase"

Mansour Bahrami, ancien finaliste du double de tennis iranien à Roland Garros en 1989, a révélé que Novak Djokovic l'avait approché il y a quelques années, enlui disant qu'il était un fan de son tennis.

Bahrami, aujourd’hui âgé de 66 ans, participe régulièrement à des matchs de légendes durant les tournois du Grand Chelem, en faisant preuve d’un grand enthousiasme et d'un jeu très animé.

En effet, son jeu est devenu célèbre, caractérisé par une large palette de coups avec différents effets et des touches fines, qui suscitent parfois les rires de la foule. Djokovic, 21 fois champion du Grand Chelem, a déclaré qu'il était un grand fan du style de jeu et de la personnalité de l’ancienne star du tennis.

"Novak Djokovic est venu me voir il y a 3 ans. Nous étions dans le vestiaire de Roland Garros. Je discutais avec Boris Becker, puis Novak est venu et m'a dit : Mansour, j'ai vu tes vidéos et j'adore les regarder.

J'étais très surpris et en même temps heureux qu'il me l'ait dit, qu'il ait eu l'honnêteté de me le dire. Je lui ai répondu : ‘Nole, tu es le numéro 1 mondial et merci de me le demander : si tu veux essayer mes coups c'est un honneur pour moi, vas-y, sers-toi !’.

"

Bahrami raconte comment il a commencé à jouer au tennis

L'Iran n'est pas un pays où le tennis est très populaire, mais Mansour Bahrami a eu la chance que son père travaille comme jardinier dans un grand complexe sportif dans lequel il y avait un large éventail de courts de tennis.

"Dans les années 1960, quand j'avais 5 ans, nous avions un grand complexe sportif où se pratiquaient tous les sports (en Iran). Mon père y était jardinier. Quand j'ai commencé à marcher, j’avais la possibilit de pratiquer n'importe quel sport sans aucun problème", a-t-il expiqué.

En simple, Bahrami n'a jamais été très performant, étant donné qu’il a atteint tout au plus le 192e rang mondial. Par contre, Bahrami a connu un grand succès en double, atteignant notamment la finale de Roland-Garros en 1989 aux côtés de l'ancien joueur de tennis français Eric Winogradsky, avec qui il a également remporté un titre à Toulouse sur gazon synthétique.

Novak Djokovic Boris Becker
SHARE