"Beaucoup de mauvaises choses sont arrivées à Novak Djokovic", déclare son entraîneur

La décision des USA est ridicule selon Goran Ivanisevic.

by Sarah Ait Salah
SHARE
"Beaucoup de mauvaises choses sont arrivées à Novak Djokovic", déclare son entraîneur

Novak Djokovic a récemment remporté Wimbledon pour la septième fois de sa carrière, égalant ainsi son idole Pete Sampras. L'ancien numéro 1 mondial a ainsi relevé une saison qui prenait une tournure négative, notamment grâce à son choix de ne pas se faire vacciner contre le Coronavirus.

Le champion serbe a dû renoncer à l'Open d'Australie en début d'année et aux Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami au printemps. Grâce à son quatrième sceau consécutif sur les pelouses londoniennes, le Belgradois de 35 ans s'est hissé à 21 Majeurs et a réduit l'écart qui le sépare de Rafael Nadal au classement de tous les temps.

Il est peu probable que Nole puisse s'envoler vers les États-Unis pour disputer le dernier Grand Chelem de la saison, puisque le vaccin est obligatoire pour entrer dans le pays. Le "Djoker" a déjà fait savoir qu'il ne jouerait pas de tournois mineurs pour accumuler des points.


Il y a quelques jours, il a été annoncé sa présence à la Laver Cup, qui se déroulera à l'O2 Arena de Londres du 23 au 25 septembre. Avec lui, il y aura également Roger Federer, Rafael Nadal et Andy Murray.

Dans une récente interview accordée à Nova TV, Goran Ivanisevic a évoqué sa collaboration avec Djokovic.

Ivanisevic parle de Djokovic

"C'est un honneur et un plaisir", a déclaré Ivanisevic à propos de sa collaboration avec Novak Djokovic, ajoutant : "Un homme qui a tout conquis et qui est toujours affamé et avide de succès.

Il a eu une année difficile, injuste, beaucoup de mauvaises choses lui sont arrivées. Il a mérité ce Wimbledon, en finale il y avait deux des meilleurs joueurs de tennis du monde sur herbe, lui et Kyrgios", a poursuivi Ivanisevic.

Ivanisevic a réagi à la situation, exprimant son mécontentement sur la façon dont le Serbe ne peut pas entrer dans le pays même s'il est en bonne santé et que les tests sont négatifs pour le coronavirus.

"Si vous êtes vacciné et infecté, vous pouvez entrer en Amérique, et si vous n'êtes pas vacciné et que le test est négatif, alors vous ne pouvez pas entrer en Amérique, c'est ridicule", a souligné Ivanisevic.

Lors de l'US Open l'année dernière, Novak Djokovic était sur le point de remporter son quatrième titre du Grand Chelem cette année-là, réalisant ainsi un Grand Chelem sur l'année civile.

C'est un exploit rare qui a échappé à de nombreux grands joueurs comme Serena Williams, Roger Federer et Rafael Nadal. Lors d'une interview, l'ancien numéro 5 mondial Gonzalez s'est ouvert sur son désir de voir Djokovic remporter le Grand Chelem du calendrier.

Il a déclaré : "Novak Djokovic a été très proche de réaliser le 'Grand Chelem du calendrier' l'année dernière, nous l'avons tous encouragé. Cela aurait été un accomplissement formidable".

Novak Djokovic Goran Ivanisevic
SHARE