Chris Manno : Le gouvernement américain se fait du tort en interdisant Novak Djokovic

Ces derniers jours, plusieurs politiciens américains ont demandé à Biden de modifier les règles d'entrée dans le pays.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Chris Manno : Le gouvernement américain se fait du tort en interdisant Novak Djokovic

"Le gouvernement américain et l'US Open ne se rendent pas compte qu'ils se nuisent à eux-mêmes s'ils ne permettent pas à un champion comme Novak Djokovic de jouer le tournoi. Cela m'étonne que personne ne le leur dise".

C'est ce que pense l'ancienne star de la NFL Chris Manno, qui s'est exprimé ainsi sur Twitter. Ces derniers jours, plusieurs politiciens américains ont demandé à Biden de modifier les règles d'entrée dans le pays.

Bien qu'il ait été inclus dans la liste des participants à l'US Open, il est peu probable que Novak Djokovic puisse se rendre aux États-Unis. L'ancien numéro 1 mondial n'est pas vacciné contre le coronavirus et n'a pas l'intention de le faire, comme il l'a lui-même répété pendant Wimbledon.

"Le gouvernement américain se fait du tort en interdisant Djokovic".

Le phénomène serbe a remonté une saison discrète en triomphant aux Championnats pour la septième fois de sa carrière et en égalant Pete Sampras.

Grâce à ce quatrième sceau consécutif à Church Road, le Belgradois de 35 ans s'est hissé à 21 Majeurs et a réduit l'écart qui le sépare de Rafael Nadal au classement de tous les temps.

2022 avait donné peu de satisfaction à Nole jusqu'au tournoi de Londres, notamment en raison de son choix de ne pas se soumettre à la double dose. Djokovic avait dû manquer l'Open d'Australie et les Masters 1000 américains d'Indian Wells et de Miami, en plus de subir de sérieux dommages à son image John McEnroe s'est également exprimé sur la question : "Je ne suis pas d'accord avec son choix de ne pas se faire vacciner, mais je le respecte.

Il est en parfaite santé et évalue soigneusement chaque substance qui se retrouve dans son corps. C'est vraiment dommage qu'il ait été présenté sous un mauvais jour par les médias.

J'espère que ce qui s'est passé en Australie ne se reproduira plus jamais, c'était une débâcle pour tout le monde. La situation a été gérée de manière horrible et Nole a beaucoup souffert.

Je suis heureux qu'il ait pu rebondir, démontrant une fois de plus son incroyable force mentale. Que quelqu'un trouve le moyen de le faire venir aux États-Unis, nous avons besoin d'un champion comme lui à New York."

Novak Djokovic
SHARE