"Novak Djokovic a consciemment décidé de...", déclare l'ancien as de l'ATP

Ce que pense Mats Wilander sur Novak Djokovic

by Veronique Martin
SHARE
"Novak Djokovic a consciemment décidé de...", déclare l'ancien as de l'ATP

Novak Djokovic a décroché son septième titre à Wimbledon, le quatrième consécutif. A l'égal de son idole Pete Sampras, le phénomène Serbe s'est hissé à 21 Majeurs et a réduit l'écart qui le sépare de Rafael Nadal au classement de tous les temps.

Pour l'ancien numéro 1 de l'ATP, c’était une véritable bouffée d'air frais, compte tenu des difficultés qu'il a dû affronter en première partie de saison. Nole a payé très cher son choix de ne pas se faire vacciner contre le Coronavirus, n'ayant pas pu défendre le titre à l'Open d'Australie.

Pour la même raison, le Belgradois de 35 ans risque sérieusement de ne même pas pouvoir disputer l'US Open fin août. Dans l'état actuel des choses, le "Djoker" ne peut pas entrer aux États-Unis et devrait également manquer les Masters 1000 Américain.

Le champion de Grand Chelem à 21 reprises ne veut pas trop penser à l'avenir et profite de son triomphe bien mérité à Church Road. Dans une longue interview accordée à 'L'Equipe', Mats Wilander a analysé en détail la finale entre Djokovic et Kyrgios.

Mats Wilander s'ouvre sur Djokovic

"Novak Djokovic a consciemment décidé de faire durer l'échange. Ce qui, face à un serveur aussi unique que Kyrgios, est incroyable (…) Novak a opté pour la patience.

Il a écrit le scénario de la deuxième partie du match: 'Nick, tu ne me battras pas par le bas. Je peux jouer comme ça pendant huit heures. Alors tu ferais mieux d’avoir un service monstrueux.

Allez-y, prouvez-le-moi. " Une façon très astucieuse de mettre la pression sur son rival. Pas de précipitation, pas de fautes directes: "Je te fais passer un examen. C'est à vous de venir chercher le titre en risquant gros'", a écrit le consultant Suédois.

Alors qu'il parlait à la presse avant son affrontement au dernier tour avec l'Australien Nick Kyrgios, Djokovic a parlé de la blessure de Nadal et du retrait qui a suivi. Il a déclaré: "Les blessures sont le pire ennemi de chaque athlète.

Je donne beaucoup de crédit à Nadal pour la façon dont il s'est battu et a remporté ce match de quart de finale avec cette blessure. C'est lui qui connaît le mieux son corps, donc la décision de continuer ou non lui appartenait toujours.

Il est très triste qu'un tournoi aussi important que Wimbledon n'ait pas eu de deuxième demi-finale. Mais c'est comme ça", a-t-il ajouté. Le Serbe s'est blessé à l'abdomen alors qu'il affrontait le même adversaire, à savoir le champion en titre d'Indian Wells, Taylor Fritz, au troisième tour de l'Open d'Australie de l'année dernière.

Cependant, contrairement à Nadal, il a surmonté la peur des blessures et a soulevé le trophée.




Novak Djokovic Mats Wilander
SHARE