Novak Djokovic explique pourquoi il a le trac à l'entraînement

Malgré son échec contre Medvedev, le Serbe assure se sentir toujours chez lui à Monte-Carlo

by Shyrem
SHARE
Novak Djokovic explique pourquoi il a le trac à l'entraînement

Novak Djokovic a commenté sa préparation pour assurer la transition du dur vers la terre battue, ce qui n'a évidémment pas été très évident à la lumière de son échec prématuré à Monte-Carlo face à Daniil Medvedev.

Après Miami, le Serbe s'était en effet consacré à la gym : "De nos jours, il faut toujours beaucoup d'intensité et du travail spécifique. Cela passe par des phases, vous essayez de travailler avec moins d'informations et vous vous sentez mieux car c'est plus simple parfois.

Vous avez besoin de moins de feedback de la part de votre coach, de plus de conversation, mais il faut aussi beaucoup de sueur, autrement il serait très difficile d’être au sommet du circuit masculin et de bien jouer tout au long de l’année.

Je sais donc ce qu’il faut et combien c’est exigeant. Mais j’apprécie beaucoup le processus, c’est ce qui compte le plus et ce qui donne aussi le trac". Le n. 1 mondial a enfin décrit ses sensations en marge du Masters de la Principauté : "En fait, ces derniers temps, je fais du vélo, le plus clair du temps je le passe ici à m'entraîner à Monaco et je connais très bien ce club.

On y a vraiment l'impression d'être chez soi au sein d'une famille plus nombreuse, quelques semaines avant le tournoi. Le tournoi a lieu autour de Pâques et pendant ce temps-là les familles se réunissent.

C'est un sentiment très spécial que de dormir dans son propre lit, de manger à la maison et d'être à cinq minutes en vélo des courts. C’est une semaine unique pour moi, j’ai eu du succès ici par le passé.

J’ai définitivement de bons souvenirs et j’essaierai de les revivre et d’en avoir d’aussi bons".

Novak Djokovic Monte-carlo
SHARE