"Si vous pensez que Novak Djokovic s'en fiche, vous êtes...", dit la légende



by   |  LECTURES 956

"Si vous pensez que Novak Djokovic s'en fiche, vous êtes...", dit la légende

L'année 2022 de Novak Djokovic n'a pas commencé de la meilleure manière. Le champion Serbe a dû faire face à un nombre remarquable de problèmes dus à sa décision de ne pas se faire vacciner.

Arrivé en Australie grâce à une exemption médicale qui lui a été accordée par deux groupes d'experts médicaux indépendants, le Belgradois a été détenu à la frontière et contraint de passer plusieurs jours au Park Hotel de Melbourne, une installation que le gouvernement Australien utilise pour " accueillir" des groupes d'immigrants et de demandeurs d'asile.

Enfin, Djokovic n'a pas pu participer au premier Grand Chelem de l'année en raison d'une décision prise directement par le ministre de l'Immigration, Alex Hawke. Le tennisman né en 1987 a ensuite raté les Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami pour la même raison.

L'ancien numéro un mondial a depuis profité de l'assouplissement des restrictions en Europe et a dressé un calendrier assez concret qui le verra également disputer Wimbledon. Le Serbe a remporté les Masters 1000 de Rome et a ensuite été battu par Rafael Nadal en quart de finale à Roland Garros.

Compte tenu de la réglementation en vigueur aux Etats-Unis, qui oblige les voyageurs à présenter un cycle de vaccination complet à la frontière, Djokovic n'a pas pu participer aux Masters 1000 Américain et, surtout, à l'US Open.

Selon les informations en possession du journal Britannique The Telegraph, les autorités américaines n'ont pas l'intention d'assouplir les conditions d'entrée dans les mois à venir.

La saison de Djokovic semble avoir pris un tournant et les finales ATP de Turin s'éloignent de plus en plus. En effet, si le gouvernement Américain continue d'imposer les mêmes règles, Djokovic devra également renoncer aux Masters 1000 de Montréal et de Cincinnati.

Lew Sherr, PDG des cadres de l'USTA, a commenté la question et précisé : "Nous suivrons les directives du gouvernement et du C.D.C."

John McEnroe fait les éloges de Novak Djokovic :

Novak Djokovic a été soumis à une foule partisane lors de son affrontement en quart de finale avec Rafael Nadal à Roland-Garros.

"Aucun autre joueur n'a eu à faire face à de grandes difficultés. Ce n'est pas juste je dois dire", a déclaré McEnroe. "Ce type a trouvé un moyen de sortir des situations difficiles plus que tout autre joueur de l'histoire du tennis.

Et si vous pensez que cela ne le dérange pas, vous êtes fou. Il est si fort mentalement qu'il peut le gérer et diriger d'une manière ou d'une autre sa colère et frustration face à ce qu'il considère comme un manque de respect, et je le ressens aussi", a-t-il ajouté.