Réaction de Novak Djokovic à la victoire du Parti travailliste en Australie.

La profonde réflexion de Djokovic sur la vie des réfugiés en Australie.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Réaction de Novak Djokovic à la victoire du Parti travailliste en Australie.

Novak Djokovic, lors de son séjour australien, a été contraint de passer plusieurs jours au Park Hotel de Melbourne. En attendant la décision de la Cour fédérale, le Serbe s'est frotté à la dure vie des réfugiés en Australie.

Le Park Hotel accueille des migrants en attente d'un permis de séjour depuis des années et des réfugiés qui attendent depuis longtemps, souvent depuis des années, de voir leur statut d'immigrant régularisé.

De nombreuses ONG internationales, dont Amnesty International, Human Rights Watch et Save the Children, ont dénoncé les conditions dans lesquelles les personnes sont détenues à l'intérieur du centre.

En Australie, après l'élection présidentielle, le parti travailliste est revenu au pouvoir. Le premier ministre conservateur Scott Morrison, rendu célèbre par l'affaire Djokovic-Australian Open, est donc sur le point de céder son siège au leader travailliste Anthony Albanese.

Grâce au nouveau gouvernement, des centaines de réfugiés vont enfin pouvoir quitter Melborune. Djokovic a commenté la nouvelle et a exprimé son point de vue lors de la conférence de presse.


Djokovic sur la vie des réfugiés en Australie

Djokovic a expliqué : " Je suis heureux pour eux. Je sais que leur situation est très difficile, surtout pour les personnes qui sont là depuis neuf ans.

Je n'ai passé qu'une semaine au Park Hotel. Je peux imaginer ce qu'ils ont ressenti pendant ces neuf années. Ils n'ont rien fait de mal. Je ne comprends pas pourquoi ils sont là depuis des années. Si j'ai braqué les projecteurs sur cette situation, j'en suis très heureux.

Je suis heureux qu'ils puissent quitter Melbourne, trouver de meilleures opportunités dans d'autres pays et vivre librement." "Vous ne pouvez pas comprendre ce que cela signifie d'être privé de sa liberté.

J'ai entendu les nouvelles concernant le changement de gouvernement, mais je ne sais rien au sujet de mon visa. Je voudrais retourner en Australie et jouer. . Si j'avais l'occasion de jouer à nouveau l'Open d'Australie, je le ferais certainement.

C'est le Grand Chelem que j'ai gagné le plus de fois et j'aimerais y retourner. Nous verrons comment les choses se passeront".

Novak Djokovic
SHARE