Novak Djokovic : " J'emmène au moins 10 livres à lire pendant les tournois ".

Le serbe avoue qu'il aime lire des livres sur la santé et le bien-être psychophysique.

by Sarah Ait Salah
SHARE
Novak Djokovic : " J'emmène au moins 10 livres à lire pendant les tournois ".

La lecture est l'un des passe-temps favoris des athlètes pendant leur temps libre : un journaliste serbe a demandé à Novak Djokovic quelles étaient ses lectures préférées , lors d'une conférence de presse à Roland Garros 2022.

Nole a répondu : "En ce moment, je lis un livre d'un écrivain russe pas très connu, qui parle des techniques de respiration. Sur la base de la physiologie et de l'anatomie, il illustre certaines techniques de respiration qui vous permettent d'augmenter votre niveau d'énergie ou de vous détendre.

J'aime lire des livres sur la santé et le bien-être psychophysique. Ma femme me reproche souvent de transporter beaucoup plus de livres que je ne peux en lire." "Je transporte au moins une douzaine de livres pendant les tournois qui durent une semaine.

Je choisis le livre à lire en fonction de mon humeur". Le Serbe a également évoqué sa relation avec les médias sociaux : "Je les utilise également, mais chaque individu doit apprendre à contrôler le temps qu'il passe sur Internet.

Les médias sociaux sont intéressants, mais ils cachent aussi des côtés négatifs. Ils font désormais partie de notre vie et nous ne pouvons pas prétendre qu'ils n'existent pas.

J'ai deux jeunes enfants et je suis conscient que, dans peu de temps, ils pourraient y être mêlés."

La saison de Novak Djokovic jusqu'à présent

La demi-finale à Madrid et la victoire aux Internazionali BNL d'Italia ont fait comprendre à Nole qu'il était sur la bonne voie.

Le Belgradois de 35 ans espère remporter bientôt son 21e tournoi majeur, afin d'égaler son éternel rival Rafael Nadal dans le classement de tous les temps. Mais en ce début de saison, Djokovic a rencontré beaucoup de difficultés en ce début d'année 2022.

En raison de son choix de ne pas se faire vacciner contre le coronavirus, le numéro 1 mondial n'a pas pu défendre son titre à l'Open d'Australie et a subi un sérieux préjudice d'image. La réglementation américaine stricte l'a également contraint à manquer les Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami.

Le 20 fois champion du Grand Chelem a eu besoin de plus de temps que prévu pour retrouver sa forme optimale, comme en témoignent les éliminations prématurées à Dubaï et à Monte-Carlo.

Novak Djokovic
SHARE