Vittorio Sgarbi : "Lâche est celui qui a empêché Novak Djokovic de jouer"



by   |  LECTURES 3696

Vittorio Sgarbi : "Lâche est celui qui a empêché Novak Djokovic de jouer"

L'histoire de Novak Djokovic et de son refus de se faire vacciner contre la Covid dans la grande période d'urgence sanitaire est encore très récente et est restée un sujet de grande discussion dans de nombreuses régions du monde.

La position ferme du Serbe ne lui a pas permis de participer à plusieurs tournois au début de la saison 2022, notamment l'Open d'Australie et les compétitions aux États-Unis, où l'obligation du vaccin pour entrer dans le pays est toujours en vigueur.

L'argument a fait l'objet de critiques ou de remarques de la part de nombreuses personnalités publiques, qui compte tenu des règles en vigueur n'ont imposé aucune limitation aux athlètes non vaccinés avant l'Open d'Italie au Foro Italico, remporté par le Serbe.

Sgarbi :"Lâche est celui qui a empêché Djokovic de jouer"

Le dernier à prendre parti et à parler de l'affaire mondiale est Vittorio Sgarbi, critique d'art et actuellement maire de la municipalité italienne de Sutri, qui a expliqué : "C'est un symbole de liberté et de courage.

Nole n'a pas seulement gagné un tournoi, mais il a battu tous ceux qui ont essayé de l'empêcher de jouer. L'art est individuel, la musique est individuelle, le sport est individuel et ni la patrie ni les positions générales d'un joueur ne peuvent être opposées à sa capacité de vaincre.

Donc, celui qui a empêché Djokovic de jouer en Australie est un lâche, c'est un gouvernement d'incapables qui a prétendu le traiter comme un malade. Tellement malade qu'il est arrivé en Italie et a gagné dès que ces restrictions inventées par des incapables ont été levées"

Puis Sgarbi a souligné et ajouté : "Nous devons vivre dans un monde de personnes saines, les malades doivent être traités. Nous ne devons pas nous attendre à être contagieux et donc nous préparer avec le Passeport Vert et diverses conneries de Gouvernements incapables.

Dès que Novak a eu une chance d'être qui il est, il a triomphé. Je vois un monde de misérables, d'incapables et de lâches. Djokovic est le symbole de la liberté, du courage, je suis avec lui et je suis heureux de le soutenir en cette occasion extraordinaire" Nole, ces jours-ci, joue le très attendu Roland Garros 2022.