Novak Djokovic : "Les médias voulaient que Lacoste mette fin à notre contrat"



by   |  LECTURES 1695

Novak Djokovic : "Les médias voulaient que Lacoste mette fin à notre contrat"

La superstar du tennis serbe Novak Djokovic révèle que Lacoste a subi des pressions pour mettre fin à leur contrat après la débâcle du visa australien. Cependant, Lacoste a refusé de se séparer de Djokovic et le 20 fois champion du Grand Chelem est reconnaissant du soutien de la marque au crocodile.

La position de Djokovic sur les vaccins et le drame du visa australien ont fait couler beaucoup d'encre en début d'année et beaucoup étaient curieux de voir comment ses sponsors allaient réagir.

Lacoste a refusé de mettre fin à son contrat avec Djokovic, mais le constructeur automobile français Peugeot a choisi une autre voie et a décidé de se séparer du Serbe. "Il y a des choses dont je ne peux pas parler avant que des déclarations publiques soient faites", a déclaré Djokovic aux journalistes serbes à Paris, selon Tennis Majors.

"Mes principaux sponsors sont restés avec moi et je leur en suis reconnaissant, mais certains sponsors, je ne les ai plus. C'est tout ce que je peux dire, ce n'est pas à moi d'évaluer si quelqu'un aurait dû rester avec moi ou me quitter."


Djokovic : Je suis reconnaissant à Lacoste

Djokovic a été extrêmement reconnaissant pour le soutien que Lacoste a montré et a ajouté qu'il est fier de représenter une marque qui est autour du tennis depuis très longtemps.

"En particulier, Lacoste. Nous avons été en contact régulier, surtout Edoardo (Artaldi, l'un des agents de Djokovic), mais j'ai personnellement parlé avec le responsable de Lacoste.

Ils ont compris toute la situation, tout ce qui se passait. En tant qu'ambassadeur mondial, je suis important pour eux, mais leur position n'était pas facile. Ils nous ont dit qu'ils avaient subi des pressions de la part des médias, de certains clients qui n'étaient peut-être pas contents que je reste dans l'entreprise", a révélé Djokovic.

"Les défis se présentent toujours, pour ainsi dire, mais je pense qu'ils ont fait un bon choix et je leur en suis reconnaissant. Je vais essayer de représenter la marque Lacoste comme je l'ai fait jusqu'à présent, de la meilleure façon possible.

Après tout, c'est une marque de grande tradition, l'une des plus grandes du tennis, et je suis fier de porter le crocodile sur mon maillot."