Une légende du tennis italien : "Je n'aime pas Novak Djokovic; il dit des choses..."



by   |  LECTURES 2002

Une légende du tennis italien : "Je n'aime pas Novak Djokovic; il dit des choses..."

La légende italienne du tennis Adriano Panatta dit admirer Roger Federer et Rafael Nadal mais pas Novak Djokovic car il pense que le Serbe dit toutes les choses incorrectes. Djokovic, 20 fois champion du Grand Chelem, a été durement critiqué par les médias au cours des deux dernières années, principalement en raison de sa position sur les vaccins.

Djokovic s'est défendu à plusieurs reprises, affirmant qu'il n'est absolument pas contre le vaccin, mais qu'il veut simplement avoir la liberté de choisir. "Je prends exemple sur quelqu'un comme Federer, qui était et sera toujours le tennis pour moi", a déclaré M.

Panatta lors de son passage sur Rai Radio 1. "Nadal ? J'aime regarder ses matchs et surtout, je l'admire d'un point de vue humain" Djokovic ? Rien de personnel mais je ne l'aime pas, je suis un peu mécontent de toutes les déclarations qu'il a faites ces deux dernières années.

Il n'en a pas eu une seule de correcte" Par ailleurs, Panatta a donné son avis sur le jeu de Matteo Berrettini et de Jannik Sinner. "Ils sont tous deux très forts et modernes, bien que très différents l'un de l'autre", a déclaré Panatta à propos de Berrettini et Sinner.

"Et si le tennis d'aujourd'hui m'ennuyait ? Absolument oui, maintenant je regarde les Italiens par patriotisme, pour ainsi dire."

Panatta et Djokovic sont d'accord sur un sentiment

Cette semaine, Wimbledon a interdit aux joueurs russes et biélorusses de participer au tournoi.

Le numéro un mondial Djokovic a déclaré qu'il était absolument contre les guerres puisqu'il est un enfant de la guerre, mais il a ajouté qu'il ne pouvait pas soutenir la décision de Wimbledon.

Panatta est d'accord avec Djokovic pour dire que l'interdiction des joueurs russes et bélarussiens était excessive. "Des joueurs de tennis russes exclus de Wimbledon ? Je trouve cela stupide, c'est de la foutaise, si je peux utiliser ce terme", a déclaré M.

Panatta. "Entre autres choses, Medvedev et Rublev semblent déjà être en désaccord avec ce que fait leur pays, ce sont deux personnes qui sont des joueurs de tennis professionnels. Un ingénieur russe vivant à Londres devrait-il alors ne plus être obligé de travailler ? C'est stupide et d'une hypocrisie totale"