Marc Rosset estime que Novak Djokovic est bien préparé pour Roland-Garros.



by   |  LECTURES 897

Marc Rosset estime que Novak Djokovic est bien préparé pour Roland-Garros.

Le champion olympique de Barcelone 1992, Marc Rosset, pense que Novak Djokovic arrivera à Roland-Garros bien préparé. Djokovic, 34 ans, a entamé sa saison sur terre battue à Monte-Carlo, où il a subi une défaite surprise face à Alejandro Davidovich Fokina lors de son entrée en lice.

Cette semaine, Djokovic dispute l'Open de Serbie à Belgrade. Contrairement aux trois premiers mois de la saison, Djokovic n'est confronté à aucune incertitude puisqu'il peut jouer toute la saison sur terre battue sans restriction.

"C'est rare qu'il se fatigue", a déclaré M. Rosset à la RTS. "Cela démontre aussi que rien ne se fait en un claquement de doigts. Mais je pense qu'il sera sur pied d'ici Roland Garros, car s'il le souhaite, il peut désormais jouer toutes les semaines d'ici à Paris.

Il n'est plus dans l'incertitude, quand il ne savait pas à quel tournoi il pouvait participer, quand il ne pouvait pas mettre la même intensité dans son entraînement. Tout va rentrer dans le bon sens pour lui"

Djokovic concentré sur une bonne préparation pour Roland-Garros

Après Belgrade, Djokovic prévoit de disputer les Masters de Madrid et de Rome. Djokovic a joué un tournoi ATP 250 la semaine précédant l'Open de France l'année dernière.

"Roland Garros est la quintessence des tournois sur terre battue et j'y suis en partie déjà dans mes pensées, en termes de préparation et tout ce que je fais en ce moment c'est pour y être aussi prêt que possible", a déclaré Djokovic.

"Mes projets actuels incluent Madrid et Rome. Cela dépend, vraiment, de mes résultats ici et de la forme dans laquelle je suis. C'est à ce moment-là que nous déciderons. Je n'avais encore jamais joué de tournoi la semaine précédant Roland Garros, mais l'année dernière, j'ai décidé de le faire.

Parce que c'était à Belgrade et que j'avais besoin de sentir que le public était le vent dans mes ailes. C'est devenu une réalité, j'ai gagné le tournoi, et il s'est avéré que j'ai pris une bonne décision avant Roland-Garros"