Jim Courier :" Novak Djokovic n'aurait jamais du se rendre en Australie "



by   |  LECTURES 1406

Jim Courier :" Novak Djokovic n'aurait jamais du se rendre en Australie "

Carlos Alcaraz pourrait bientôt commencer à affecter la lutte pour le titre du Chelem entre Roger Federer, Novak Djokovic et Rafael Nadal. Le talentueux Espagnol est définitivement dans la fleur de l'âge et sa croissance continue ne devrait pas poser de grandes limites à ses résultats.

Le jeune homme de 18 ans originaire de Murcie a remporté son premier Masters 1000 à l'Open de Miami et est devenu le troisième plus jeune joueur de l'histoire à y parvenir. Seuls Michael Chang et Rafael Nadal ont fait mieux que lui.

Sa victoire sur Casper Ruud en finale a également permis à Alcaraz de dépasser Jannik Sinner et de se rapprocher à 29 points du top 10. La dixième place est actuellement occupée par Cameron Norrie, qui a été battu par Alcaraz au Masters 1000 d'Indian Wells.

L'Espagnol a parlé à plus d'une occasion de ses aspirations et des sacrifices qu'il est prêt à faire pour réaliser ses rêves.
Dans une interview accordée au journal "Marca", il n'a pas eu peur de révéler qu'il est prêt à faire des sacrifices, il n'a pas eu non plus peur de révéler ses deux objectifs principaux : devenir numéro un mondial et gagner des tournois du Grand Chelem.

"Je pense que je suis préparé, tant physiquement que mentalement. J'ai la confiance, le niveau et le physique pour gagner un Grand Chelem. Je ne gagnerai peut-être pas Roland Garros tout de suite, mais pour un Grand Chelem cette année, je me vois prêt.

Et je n'ai pas peur de le dire. Je sais qu'il y a de grands joueurs. Je pense à Novak Djokovic, Rafael Nadal, Daniil Medvedev, Alexander Zverev ou Stefanos Tsitsipas amis je peux y arriver"

Jim Courier parle de Nole Djokovic

Jim Courier s'est exprimé sur le retrait controversé de dernière minute de Novak Djokovic du Masters 2022 d'Indian Wells dans une récente interview.

Courier a admis que le numéro 1 mondial aurait pu utiliser la bonne publicité qu'il aurait eu en annonçant sa décision plus tôt. "Novak Djokovic a été cohérent dans son approche.

Il ne va pas se faire vacciner, c'est clair. Il va utiliser les règles qui sont disponibles [et essayer de jouer autant que possible]. Il a le droit de rester dans le tableau", a déclaré M. Courier.

"J'aurais choisi, à sa place, de me retirer avant le début des qualifications. Je pense qu'il aurait pu profiter de la bonne publicité, mais il est dans son droit [d'attendre la dernière minute pour se retirer]."

Courier a balayé l'ensemble du fiasco en Australie suite a la débâcle du visa de Nole comme une "manœuvre politique" des politiciens du pays à la recherche de publicité, faisant remarquer que Djokovic n'aurait jamais dû se mettre dans le "pétrin" en premier lieu.

"Ça n'a pas été vraiment bon en Australie. Ce qui s'est passé en la bas ressemble à une manœuvre politique de la part de personnes à la recherche de publicité", a déclaré M.

Courier. "Je pense qu'il n'aurait même pas dû essayer d'y aller, c'est devenu un gâchis"