"Novak Djokovic est autorisé à rester dans le tirage au sort", déclare Jim Courier



by SHYREM

"Novak Djokovic est autorisé à rester dans le tirage au sort", déclare Jim Courier

Daniil Medvedev a une chance de retrouver le rang de No. 1 mondial à l'Open de Miami 2022. Si le joueur de Gilles Cervara parvient a se hisser au moins en demi-finale de ce tournoi de Masters 1000, il entamera son second parcours au sommet du tennis masculin dès le 4 avril.

Le 28 février dernier, Medvedev est devenu le 27e joueur à atteindre le rang de No. 1 mondial depuis la création du classement ATP en 1973. Si Medvedev perdait avant les demi-finales, Djokovic resterait roi de l’ATP.

Le Serbe a récupéré la première position mondiale lundi dernier après que Medvedev ait été battu par Gaël Monfils, au 3e tour du Masters 1000 d’Indian Wells. Djokovic (8 465 points) détient une avance de 55 points sur Medvedev (8 410).

Le 4 avril, Djokovic perdra les points qu’il avait à Miami 2019 (soit 45 points) et Medvedev verra ses points de Miami 2021 chuter (de 180), donnant ainsi au Serbe une avance provisoire de 190 points. Cependant, étant donné que Djokovic ne joue pas à Miami du fait de l’obligation vaccinale qui règne au Etas-Unis, la bataille semble davantage aller du côté de Medvedev et nous en saurons certainement plus dans quelques jours.

Danill Medvedev, 4 fois champion de Masters 1000 n’a encore jamais remporté de couronne dans l’événement qui se déroule en Floride.

Jim Courier s’exprime sur Novak Djokovic

Lors d’un récent entretien, la légende du tennis Jim Courier a parlé du message posté par Novak Djokovic pour préciser qu’il ne participerait pas aux Masters d'Indian Wells 2022.

Certains en ont profité pour créer une nouvelle polémique, disant qu’il devait annoncer son retrait beaucoup plus tôt. "Novak Djokovic a été cohérent dans son approche.

Il ne va pas se faire vacciner, c'est clair. Il va avancer suivant les règles disponibles (et tenter de jouer autant que possible). Il est (par avance) autorisé à rester dans le tirage au sort", a dit Courier.

"Si j'étais lui, j’aurais choisi de me retirer avant le début des matchs de qualification. Je pense qu'il aurait pu utiliser cette bonne publicité, mais il est également dans son droit (en choisissant d'attendre la dernière minute pour se retirer officiellement).

Je pense qu'au fond de son cœur, il espérait qu'il y aurait un changement de politique (touchant l’obligation vaccinale) et qu'il serait autorisé à y participer (au Masters 1000 d’Indian Wells)", a expliqué Jim Courier. "Il voulait simplement se donner la meilleure chance de concourir."

Novak Djokovic Jim Courier Open De Miami