Patrick Mouratoglou : "Novak Djokovic va détruire..."



by SHYREM

Patrick Mouratoglou : "Novak Djokovic va détruire..."

Les premiers mois de l’année 2022 ont été riches en rebondissements dans le monde du tennis. Il yh a eu le fait que Novak Djokovic ait été invité à jouer au tennis en Australie (avec un visa et une exemption) avant de se voir être expulsé, tout en ayant pas lapossibilité de défendre son titre à l'Open d'Australie.

Il y a également eu ce triomphe de Rafael Nadal à Melbourne Park, qui a profitgé de l’absence de Djokovic pour dominer sur le reste du groupe. L'Espagnol a ainsi dépassé Roger Federer et Djokovic au classement historique des Majeurs, pour se tretrouver avec 21 titres en Grand Chelem.

Ce ne fut pas en Australie mais plutôt à dubaï que Nole a fait ses débuts de saison sur court dur, mais il n'a cependant pas réussi à aller au-delà des quarts de finale (battu par Jiri Vesely en deux sets).

Des réglementations américaines strictes ont également Djokovic à renoncer au Masters 1000 d'Indian Wells et de Miami. L'absence forcée de Novak a ainsi facilité les choses pour Nadal (l’Espagnol n’a pas vaincu le Serbe sur court dur depuis 2013), qui est demeuré invaincu cette année jusqu’à la finale d’Indian Wells.

Le vétéran de Manacor a battu son compatriote Carlos Alcaraz en demi-finale, avant de perdre face aujoueur à domicile Taylor Fritz, lors de la finale. Invité dans la dernière édition du podcast « The Joe Pump Show », Patrick Mouratoglou a rappelé la finale de l'Open d'Australie 2019 entre Novak Djokovic et Rafael Nadal.

Mouratoglou a fait l'éloge de Djokovic

"Je me souviens m'être dit, mais je ne me souviens plus avec qui j'étais à ce moment-là, mais je me suis tourné vers quelqu’un et je lui ai dit : 'Oh mon Dieu, Novak Djokovic va détruire Nadal.’ Vous pouviez le sentir.

Et c’était à ce moment-là. A ce moment-là précisément. Rien de négatif sur Rafa qui est aussi un champion incroyable. Mais juste pour dire que ce jour-là, ce que Novak a apporté mentalement sur le court venait d'une toute autre planète", a expliqué Patrick Mouratoglou.

Nole ne compte pas du tout jouer aux tournois organisés dans les pays qui imposent la vaccination obligatoirepour les athlètes, puisqu’il a décidé de ne pas prendre le vaccin expérimental du covid-19.

Mais compte tenu de la tendance actuelle dans le monde, de nombreux pays ont soit supprimé soit suspendu le pass vaccinal (comme c’est le cas en France, à la veille des élections présidentielles).

Lors d'une récente conférence de presse, la nouvelle directrice de Roland Garros (qui a remplacé Guy Fsorget), Amélie Mauresmo, a révélé qu'étant donné les règles actuellement en vigueur en France, la participation de Djokovic était la bienvenue.

"Dans l'état actuel des choses, rien ne s'oppose à la participation de Djokovic à Roland-Garros", a déclaré Amélie Mauresmo, ancienne championne de tennis et ancienne entraîneure d'Andy Murray.

Le président de la Fédération, Gilles Moretton a cependant lancé un avertissement. « Il y a toujours un virus qui circule et nous devons être prudents. Si les choses (le pass vaccinal) devaient se reproduire et que le gouvernement prenait de nouvelles mesures, nous (le tennis) ne serions pas exclus de ces mesures », a-t-il fait savoir.

Patrick Mouratoglou Novak Djokovic