"Les meilleurs joueurs comme Novak Djokovic ont tendance à choisir..."



by   |  LECTURES 1190

"Les meilleurs joueurs comme Novak Djokovic ont tendance à choisir..."

Ivan Ljubicic a dû battre le No. 2 mondial Novak Djokovic ainsi que le No. 3 Rafael Nadal pour se retrouver en finale, où il a affronté Andy Roddick le 21 mars 2010. Le Croate est ainsi devenu le premier champion d'Indian Wells en dehors de Federer, Nadal et Djokovic depuis l’année 2003, et a disputé parla même occasion la première finale de Masters 1000 sans la présence d’aucun joueur du Big 4 depuis Paris 2008, lorsque Jo-Wilfried Tsonga avait battu David Nalbandian.

Le match pour le titre à Indian Wells 2010 était également important pour Andy Roddick, qui a alors tenté de saisir son premier titre notable depuis Cincinnati 2006 (il gagnerait Miami deux semaines plus tard), et tous deux se sont livrés brataille pour franchir la ligne d'arrivée en premier.

Au final, c’est le Croate a surclassé l'Américain pour la quatrième fois pour pouvoir fêter le titre dans le désert californien. Ljubicic a servi à 56% et a évité les six chances de break de son adversaire, tout en l’emportant dans les deux tie-breaks pour remporter une victoire en ligne droite.

Le joueur croate avait l'avantage dans les échanges les plus courts et a d’ailleurs frappé 9 aces de plus que l’Américain. Par contre, l’avantage dans les échanges les plus longs était pour Andy, et les deux joueurs se sont retrouvés avec 84 points pour chaque joueur !

Novak Djokovic jouera le Masters de Monte-Carlo en avril

L'ancien joueur de tennis et analyste Alex Corretja estime que le fait de trouver un remplaçant à son ancien coach, Marian Vajda, est une décision qui est très importante pour Novak Djokovic.

"Je pense que ce genre de joueurs de haut niveau, on peut constater qu'ils ont tous besoin d'un super ex-entraîneur ou d'un super ex-joueur, quelqu'un qui connaît ce que ça fait d’être à ce niveau-là.

Et, ils ont besoin de quelqu'un en qui ils peyvent avoir une grande confiance", a expliqué Corretja. "Quelqu'un qui fait le boulot, disons. Marian [Vajda], c'est un ex-entraîneur, un ex-joueur, c'est quelqu'un qui connaît très bien le jeu.

C'est très rare que ce genre de profil disparaisse parce que d'habitude, ils font tourner les autres (coachs), mais celui-ci reste là pour toujours ou pratiquement." L'ancien numéro 2 mondial a ensuite donné de possibles raisons expliquant que Djokovic et Vajda ont décidé de se séparer pour une deuxième fois.

"(Cela arrive) Surtout avec des joueurs qui durent très longtemps, mais cela montre qu'au final, Novak a peut-être besoin de quelque chose de nouveau, et peut-être que Marian a le sentiment qu'il ne peut pas le lui apporter", a ajouté Corretja.

"Ou peut-être que Marian se dit : 'D'accord, je t'en ai déjà assez donné, et j'ai maintenant besoin de me reposer et je dois penser à moi et à ma famille' "