Paul McNamee : "Je ne laisse personne parler négativement de Novak Djokovic"



by SARAH AIT SALAH

Paul McNamee :  "Je ne laisse personne parler négativement de Novak Djokovic"

Paul McNamee, ancien directeur du tournoi de l'Open d'Australie, a beaucoup de respect et d'admiration pour Novak Djokovic et vous ne verrez jamais un mauvais mot sur le Serbe sortir de sa bouche. Depuis que McNamee est un ancien patron de l'Open d'Australie, les gens essaient souvent de déclencher une controverse autour de Djokovic.

Lorsque quelqu'un essaie de parler négativement de Djokovic devant McNamee, l'ancien patron de l'Open d'Australie le fait rapidement taire. "Malheureusement, où que j'aille, que ce soit au golf, au tennis ou ailleurs, je rencontre des gens qui parlent de Novak et qui veulent que je me joigne à eux pour l'attaquer.

Je leur dis immédiatement : 'Ne dites pas un mot contre lui en ma présence, car c'est mon ami' Je pense qu'à la fin, ils respecteront son authenticité", a écrit McNamee sur Twitter.

McNamee a publiquement défendu Djokovic

Après que le visa australien de Djokovic ait été annulé et qu'il ait été placé en détention, McNamee ne pouvait pas croire le traitement que le Serbe a reçu en Australie.

"Il est le seul joueur que j'ai connu dans l'histoire de l'Open d'Australie dont le visa a été annulé", a déclaré McNamee à ABC News en janvier. "Les joueurs doivent savoir en toute confiance que s'ils prennent l'avion pour se rendre à des événements dans le monde entier, il n'y aura pas ce genre de problème à l'entrée".

"C'est un problème que nous avons vu ces deux dernières années en Australie et la victime en est le numéro 1 mondial. Il a suivi les règles. On peut être en colère parce qu'on lui a accordé une exemption, mais les joueurs doivent avoir confiance que les règles qu'ils respectent seront appliquées.

Ce n'est pas juste pour lui. Que l'on aime ou non les règles, ce n'est pas lui qui les établit." Malheureusement pour McNamee, il n'a pas eu l'occasion de voir Djokovic concourir à l'Open d'Australie cette année.

Novak Djokovic