Sergiy Stakhovsky publie une capture de sa discussion WhatsApp avec Djokovic (Photo)

L'Ukrainien Stakhovsky a dit que Djokovic l’a contacté contrairement à Federer et Nadal.

by Shyrem
SHARE
Sergiy Stakhovsky publie une capture de sa discussion WhatsApp avec Djokovic (Photo)

Novak Djokovic, 20 fois champion en Grand Chelem, a contacté l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky afin de savoir s’il allait bien, mais aussi pour lui proposer son aide. Stakhovsky, ancien No. 31 mondial qui a joué pour la dernière fois lors des qualifications de l'Open d'Australie, en janvier, est retourné en Ukraine pour rejoindre l’armée ukrainienne et combattre face aux forces militaires russes.

Stakhovsky a une grande reconnaisance envers Djokovic et, il a d’ailleurs posté une capture d'écran de la conversation quil a eue avec le champion serbe sur WhatsApp, afin que tout le monde puisse voir la gentillesse et la générosité du numéro 2 mondial.

"Stako, comment vas-tu mec ? Es-tu déjà sur le terrain ? J’espère que tout se calmera bientôt. S'il te plaît, fais-moi savoir quelle serait la meilleure adresse pour t’envoyer de l'aide, une aide financière, ou toute autre aide également", peut-on lire lit-on dans le message de Djokovic.

"Nole merci beaucoup, je suis sur le terrain, Kiev est plutôt silencieuse…", a été le début de réponse de Stakhovsky.

Stakhovsky a déploré le silence de Federer et Nadal

"Djokovic m'a envoyé un message de soutien, nous avons même discuté un peu.

J'ai également essayé d’entrer en contact avec Federer et Nadal, je suis désolé qu'ils aient préféré le silence. Mais, je les comprends, ce n'est pas leur guerre. Nous avons le soutien de grandes personnalités et j'espère que cela durera", a déclaré Stakhovsky à La Stampa.

Après s'être assuré que sa femme et ses trois enfants étaient bien arrivés en Hongrie, Stakhovsky est retourné en Ukraine et a rejoint l'armée. Le joueur de tennis ukrainien a admis que sa femme était contre son retour au pays, mais que lui a estimé que rentrer chez lui et défendre son pays était la bonne chose à faire.

"Vous savez, bien sûr, qu'elle était folle à cette idée", a déclaré Stakhovsky. "Et elle n'a pas accepté cette décision et c'est normal. Je veux dire, à présent nous sommes revenus à la normalité.

Elle a compris mes raisons, mais je ne voulais pas ne pas y aller, je suis né en Ukraine. Je suis né ici. Mes grands-parents sont enterrés ici et j'aimerais avoir une histoire à raconter à mes enfants."

Sergiy Stakhovsky
SHARE