Djokovic et Nadal : malaise sur le départ de Chris Kermode


by   |  LECTURES 1702
Djokovic et Nadal : malaise sur le départ de Chris Kermode

La polémique sur le départ du président de l’ATP Chris Kermode, prévue pour la fin de 2019, prend de plus en plus d’ampleur en impliquant notamment les trois géants du tennis mondial.

Novak Djokovic ayant déclaré qu’il était favorable au changement, Roger Federer et Rafael Nadal ont quant à eux exprimé le souhait que Kermode demeure à la tête de l'association des professionnels.

Les Big 3 n’ont pas eu l'occasion de se réunir pour débattre autour de ce sujet, ce qui a finit par créer des tensions : d’un côté le Serbe affirme que les deux auraient pu demander un rendez-vous, de l'autre l’Espagnol et le Suisse assurent que personne ne les a consultés pour franchir une étape aussi importante de la vie sur le circuit.

Nadal a ouvertement manifesté son malaise lors d’une conférence de presse en marge du Master 1000 d’Indian Wells : "Je serai honnête, je n’ai pas vraiment le doit de décider de quoique ce soit puisque je me suis désengagé des questions politiques, mais je suis profondément déçu que personne ne m’ai prévenu et expliqué les raisons du départ de Chris !

Les joueurs qui font partie du conseil sont nos représentants officiels, pour prendre une décision de cette ampleur il devraient d’abord nous consulter", a ajouté le gaucher de Manacor. Rafael Nadal a mis fin au sujet exprimant son souhait de savoir ce qu’il s’est véritablement passé avec Kermode, en livrant par ailleurs un message subtil à l’actuel numéro 1 Novak Djokovic: "Si beaucoup de joueurs pensent comme moi, cela veut dire que le conseil a mal fait son travail.

Au bout de 18 ans de carrière, j’estime avoir acquis une bonne position pour être au courant des faits et juger ce qui convient le plus aux professionnels". "Je n’ai aucun intérêt personnel, mais j’aimerais bien savoir ce qui a poussé le comité à prendre cette décision, et quel sera notre avenir" a conclu l’Espagnol.