Le sous-secrétaire italien à la santé ne veut pas que Novak Djokovic joue à Rome



by SHYREM

Le sous-secrétaire italien à la santé ne veut pas que Novak Djokovic joue à Rome

Le sous-secrétaire italien à la santé, Andrea Costa, s'oppose à ce que Novak Djokovic soit autorisé à participer au Masters de Rome sans être vacciné. Par la même occasion, Costa s’oppose à la sous-secrétaire italienne aux sports, Valentina Vezzali, qui a donné le feu vert à Djokovic afin qu’il puisse venir jouer à Rome cette année.

"Je ne suis pas convaincu par les raisons pour lesquelles le sous-secrétaire Vezzali a déclaré que Djokovic pourra participer à l'événement de Rome, il y a des règles qui doivent être respectées tant qu'elles existent", a déclaré Costa au cours de l'émission 24 Mattino sur Radio 24, comme rapporté par Sportskeeda.

"Je crois que nous devons tous être égaux face aux règles, aux normes, et quiconque a un large public, qui peut nous donner un coup de main dans ce travail, doit d'autant plus raisonnablement donner le bon exemple.

Je suis donc contre la présence de Djokovic au tournoi de Rome." C’est pourtant en se basant uniquement sur les règles en vigueur que la sous-secrétaire au sports, Vezzali, a annoncé que Djokovic pouvait très bien participer.

"En ce qui concerne le tennis, il n'y a pas de Green Pass renforcé pour les sportifs, donc si Djokovic souhaite venir jouer les Internazionali à Rome, il peut le faire", a déclaré la ministre et ancienne championne d'escrime.

A l’heure actuelle, les conditions en Italie favorisent la participation de Djokovic au Masters de Rome, ce que semble ignorer Andrea Costa, en exprimant un sentiment personnel et en voulant absolument que le joueur de tennis se fasse vacciner pour pouvoir concourir.

Novak Djokovic est resté fidèle à ses convictions

Djokovic a confirmé la semaine dernière qu'il n'était toujours pas vacciné, et a égaement révélé qu'il était prêt à sauter les tournois qui exigeraient que les joueurs soient vaccinés.

"Je défends le choix et l'autonomie de chaque individu, le fait que chacun a le droit de décider en matière de santé. Je n'aime pas être étiqueté et mis dans la même catégorie avec certaines initiatives ou mouvements, je n'ai jamais dit que je soutenais l'un d'entre eux.

J'ai toujours essayé de respecter les choix de chacun, j'espère que les gens pourront aussi respecter les miens", a déclaré Djokovic à la RTS. Djokovic a déclaré qu'il ne savait pas comment son corps réagirait au vaccin covid-19 et qu’il ne prendrait donc pas le risque de se le fire inoculer.

"En tant qu'athlète d'élite, je veux vérifier trois fois tout ce qui entre dans mon corps. Si quelque chose change à 0,5% dans mon corps, je le ressens. Je suis juste prudent avant de prendre des décisions (de ce type), je prends mon temps et je garde l'esprit ouvert. Je suis prêt à vivre avec les conséquences", a poursuivi Djokovic.

Novak Djokovic