Alex Corretja pense que certains exagèrent dans leurs critiques envers Novak Djokovic



by SHYREM

Alex Corretja pense que certains exagèrent dans leurs critiques envers Novak Djokovic

L'ancien numéro 2 mondial Alex Corretja pense que le No. 1 mondial Novak Djokovic est beaucoup trop critiqué. Djokovic, âgé de 34 ans, a reçu une exemption médicale qui l’exemptait du vaccin pour participer à l’Open d'Australie et de la part de l’Etat de Victoria, avant que cette exemption et son visa ne soient annulés par autorités fédérales australiennes sans que l’Etat de Victoria ne fasse rien pour l’empêcher.

Mardi dernier, la BBC a publié l'interview qu'ils ont menée avec Djokovic. Lors de cet entretien, Djokovic a déclaré qu'il n'était pas contre la vaccination en tant que tel, mais qu'il veut avoir une totale liberté de choix quand il s’agit de son propre corps.

"Il nous a tellement donné au tennis", a déclaré Corretja à Eurosport. "Vous pourriez ne pas aimer son comportement parfois sur le court, vous pouvez être contre cela ou en faveur de son personnage ou tout autre.

Mais, nous ne pouvons pas oublier que c'est quelqu'un de très spécial pour notre sport", a poursuivi l’analyste, suggérant ainsi que le monde du tennis ne doit pas jeter en pâture l'un des leurs, voulant exercer sa liberté à se faire vacciner ou non.

Corretja : Djokovic mérite plus de respect

"Donc, juste venir là et le critiquer autant, et essayer d'être dur avec lui juste parce qu'il a décidé qu'il voulait avoir le droit de choisir de ne pas se faire vacciner… Je pense que c'était trop (le fait de le critiquer comme cela a été fait).

Et je pense que nous devons faire preuve de respect", a poursuivi Corretja. "Si vous voulez vous faire vacciner, ça va. Sinon, je pense que vous devez respecter les autres même s'ils disent qu'ils ne veulent pas être obligés à le faire.

Il a sa propre personnalité et ses propres idées. Et certainement, certaines personnes diront qu'il a le droit de dire cela (qu'il n'est pas vacciné) tandis que d'autres diront que s'il se faisait vacciner, alors ce serait un modèle à suivre… Mais d'une certaine manière, je ne pense pas qu'il ait besoin de penser aux autres (pour prendre ses propres décisions), il doit penser à ce que lui ressent.

Et c'est pourquoi je pense que c'est la chose la plus importante." Djokovic a confirmé à la BBC qu'il n'était toujours pas vacciné, qu’il ne ccomptit pas l’être, et a déclaré qu'il était prêt à manquer des tournois car son corps était pour lui plus important que tout tournoi et tout titre.

Djokovic prévoit de débuter sa saison 2022 la semaine prochaine à Dubaï, où il n’y a pas d’exigence de vaccination pour les participants.

Alex Corretja Novak Djokovic