Mark Petchey :"Novak Djokovic devra se faire vacciner si il veut jouer"



by   |  LECTURES 1207

Mark Petchey :"Novak Djokovic devra se faire vacciner si il veut jouer"

Mark Petchey affirme que Novak Djokovic devra se faire vacciner s'il veut voyager librement et n'avoir aucun problème pour accéder aux tournois. Djokovic a refusé de se faire vacciner avant le début de la saison, mais il s'est rendu en Australie après avoir obtenu une exemption médicale pour le tournoi.

Dimanche, Djokovic a perdu son appel concernant son visa australien et a été expulsé du pays. "C'est évidemment une grosse nouvelle. Je pense qu'il y a beaucoup de sympathie des deux côtés.

Il ne fait aucun doute qu'il est venu ici avec une exemption et qu'il était animé des meilleures intentions." , a déclaré Petchey sur Tennis Channel, cité par Sportskeeda.

Djokovic sait ce qu'il a à faire

Le directeur du tournoi du Masters de Rome, Sergio Palmieri, a déclaré que Djokovic est le bienvenu à Rome tant qu'il est prêt à se conformer aux règles.

"La question de la vaccination va être très importante. Soyons honnêtes, la France a déjà dit qu'il n'y avait aucune chance qu'il puisse aller à Paris... et Sergio Palmieri a dit que s'il ne se faisait pas vacciner, il ne pourrait pas jouer à Rome", a déclaré Petchey.

"Il a une grande décision à prendre. Pour jouer en ce moment, il va devoir se faire vacciner. C'est aussi simple que cela" Après avoir perdu son appel de visa, Djokovic a pris la chose de manière calme.

"Je voudrais faire une brève déclaration sur les résultats de l'audience d'aujourd'hui. Je vais maintenant prendre du temps pour me reposer et récupérer avant de faire d'autres commentaires", a déclaré Djokovic dans un communiqué.

"Je suis extrêmement déçu de la décision de la Cour de rejeter ma demande de contrôle judiciaire de la décision du ministre d'annuler mon visa, ce qui signifie que je ne peux pas rester en Australie et participer à l'Open d'Australie.

Je respecte la décision de la Cour et je vais coopérer avec les autorités compétentes en ce qui concerne mon départ du pays."