Nikola Cacic : "Novak Djokovic a été traité comme un punching-ball"



by   |  LECTURES 1078

Nikola Cacic : "Novak Djokovic a été traité comme un punching-ball"

Nikola Cacic a critiqué le traitement réservé par l'Australie à Novak Djokovic. Il a déclaré que l'Australie traitait le numéro un mondial comme un punching-ball. Pendant ses dix jours en Australie, le visa de Djokovic a été annulé deux fois et il a été détenu à deux reprises.

La débâcle du visa de Djokovic a pris fin dimanche après que le numéro un mondial a perdu son appel en justice. "Ce serait juste s'ils l'avaient rejeté au départ. Ca s'est transformé en télé-réalité politique, pas en sport.

Djokovic était la victime, comme un punching-ball. Il ne méritait pas d'être traité de cette manière", a déclaré Cacic à Nova.rs, comme le révèle Sasa Ozmo.

Djokovic expulsé dimanche

Après avoir perdu son appel de visa, Djokovic a accepté la décision du tribunal et a quitté l'Australie. Par ailleurs, Djokovic a admis qu'il se sentait mal à l'aise pour toute l'attention que son affaire a attirée.

"Je voudrais faire une brève déclaration sur les résultats de l'audience d'aujourd'hui, je vais maintenant prendre du temps pour me reposer et récupérer, avant de faire d'autres commentaires", a déclaré Djokovic dans un communiqué.


"Je suis extrêmement déçu de la décision de la Cour de rejeter ma demande de contrôle judiciaire de la décision du ministre d'annuler mon visa, ce qui signifie que je ne peux pas rester en Australie et participer à l'Open d'Australie.

Je respecte la décision de la Cour et je vais coopérer avec les autorités compétentes en ce qui concerne mon départ du pays." Le même scénario attendra probablement le Serbe dans le reste des tournois du circuit, les gouvernements de presque tous les pays exigent le pass vaccinal pour se rendre à des événements publics, Nole devra sans aucun doute se faire vacciner ou faire un trait cette saison. "