Alize Cornet : "Novak Djokovic est toujours le premier à défendre les joueurs..."



by   |  LECTURES 3534

Alize Cornet : "Novak Djokovic est toujours le premier à défendre les joueurs..."

L'ancienne numéro 11 mondiale Alizé Cornet a fait savoir que Novak Djokovic méritait de recevoir plus de soutien de la part des joueurs pendant tout le fiasco au sujet du visa australien. Après avoir atterri en Australie, le visa de Djokovic a été annulé et il a été placé en détention.

Après avoir obtenu une exemption médicale pour l'Open d'Australie, Djokovic a atterri en Australie le 5 janvier. A son arrivée, Djokovic a vu son visa être annulé, avant qu’il ne soit lui-même placé en détention dans un lieu réservé aux immigrés illégaux.

Djokovic a fait appel de la décision et a été réintégré lundi après que le juge ait écarté d’un revers l’annulation du visa du joueur, acceptant que tout était parfaitement en règle pour permettre au No.

1 mondial de rester sur le territoire australien. Le gouvernement australien n’a pourtant pas lâché prise. Etant déterminé à expulser le joueur de tennis, il s’est alors servi du pouvoir discrétionnaire du ministre de l’immigration en Australie qui lui permet d'annuler des visas pour toute raison qu'il juge bonne.

"J'en sais trop peu pour juger de la situation. Ce que je sais, c'est que Novak est toujours le premier à défendre les joueurs. Mais aucun de nous ne l'a défendu. Sois fort @DjokerNole", a tweeté Cornet, faisant sans doute aussi référence à la récente affaire autour de la disparition de la joueuse de tennis chinoise, Peng Shuai.

Djokovic avait alors élevé la voix pour demander que l’affaire sois mise au clair, pour dire que la joueuse et les joueurs en général devaient être partout en sécurité indépendamment du pays concerné, et pour soutenir la WTA.

Djokovic a accepté la décision du tribunal

"Je voudrais faire une brève déclaration pour aborder les résultats de l'audience d'aujourd'hui, je vais prendre à présent un peu de temps pour me reposer et pour récupérer, avant de faire d'autres commentaires au-delà de cela", a déclaré Djokovic dans un communiqué.

"Je suis extrêmement déçu de la décision de la Cour pour ma demande de contrôle judiciaire de la décision du ministre d'annuler mon visa, ce qui signifie que je ne peux pas rester en Australie et participer à l'Open d'Australie.

Je respecte la décision de la Cour et je coopérerai avec les autorités compétentes en ce qui concerne mon départ du pays. Je suis mal à l'aise que l'attention des dernières semaines ait été centrée sur moi, et j'espère que nous pourrons tous à présent nous concentrer sur la jeu et le tournoi que j'aime.

J’aimerais aussi souhaiter aux joueurs, aux officiels du tournoi, au personnel, aux bénévoles et aux partisans tout le meilleur pour le tournoi. Enfin, je voudrais remercier ma famille, mes amis, mon équipe, mes supporters, mes fans et mes compatriotes serbes pour votre soutien continu.

Vous avez tous été une grande source de force pour moi." Djokovic est neuf fois champion de l'Open d'Australie, mais malheureusement, il ne se battra pas pour tenter de remporter un 21e Grand Chelem à Melbourne Park.