Novak Djokovic met fin à l'entraînement après avoir reçu un texte de son entraîneur



by   |  LECTURES 2687

Novak Djokovic met fin à l'entraînement après avoir reçu un texte de son entraîneur

Le numéro un mondial Novak Djokovic a réservé un court d'entraînement pour deux heures jeudi, mais est parti après seulement 30 minutes, rapporte le média allemand Bild. Selon Bild, le préparateur physique de Djokovic, Marco Panichi, a montré un texte au numéro un mondial.

Peu de temps après, le Serbe a fait ses bagages et a quitté le court. Le juge a rétabli le visa de Djokovic, mais le ministre de l'Immigration, Alex Hawke, pourrait utiliser ses pouvoirs pour annuler le visa du numéro un mondial et le renvoyer chez lui.

Mercredi, Djokovic s'est exprimé sur la "désinformation" dont il a fait l'objet à la suite d'un test positif au COVID-19. Djokovic a été testé positif le 16 décembre mais a été photographié lors d'événements publics les 17 et 18 décembre.

"Je souhaite répondre à la désinformation persistante concernant mes activités et ma présence à des événements en décembre, qui a précédé mon résultat positif au test PCR COVID", a déclaré Djokovic dans un communiqué.


"Il s'agit d'informations erronées qui doivent être corrigées, en particulier dans l'intérêt d'atténuer l'inquiétude plus large de la communauté concernant ma présence en Australie, et pour aborder des questions qui sont très blessantes et préoccupantes pour ma famille."

Djokovic :"J'ai assuré la sécurité de tous"

"Je tiens à souligner que j'ai fait tout mon possible pour assurer la sécurité de tous et le respect de mes obligations en matière de contrôle.
J'ai assisté à un match de basket à Belgrade le 14 décembre, après quoi il a été signalé qu'un certain nombre de personnes avaient été testées positives au COVID 19.

Bien que n'ayant aucun symptôme de COVID, j'ai effectué un test antigénique rapide le 16 décembre, qui s'est révélé négatif, et par excès de prudence, j'ai également effectué un test PCR officiel et approuvé le même jour", a ajouté Djokovic.

"Le lendemain, j'ai participé à un événement de tennis à Belgrade pour remettre des prix à des enfants et j'ai fait un test antigénique rapide avant de me rendre à l'événement, et il était négatif.

J'étais asymptomatique et je me sentais bien, et je n'ai reçu la notification d'un résultat positif au test PCR qu'après cet événement" "Je me suis sentie obligé d'aller de l'avant et de réaliser l'interview pour L'Equipe, car je ne voulais pas laisser tomber le journaliste, mais j'ai veillé à prendre mes distances socialement et à porter un masque, sauf lorsque ma photo était prise.

Bien que je sois rentré chez moi après l'interview pour m'isoler pendant la période requise, à la réflexion, c'était une erreur de jugement et j'accepte que j'aurais dû reprogrammer cet engagement."