John Isner à Djokovic: Gagne l'Open d'Australie et quitte cette ville pour toujours !



by   |  LECTURES 3008

John Isner à Djokovic: Gagne l'Open d'Australie et quitte cette ville pour toujours !

L'ancien numéro 8 mondial John Isner a suggéré que s'il était autorisé à jouer, Novak Djokovic devrait faire le nécessaire pour gagner l’Open d'Australie et après cela, ne plus jamais revenir en Australie.

"La seule chose qui lui reste à faire est de remporter à nouveau le trophée et de quitter la ville pour ne jamais revenir, à la CM Punk", a tweeté Isner. Lundi dernier, le juge a rétabli le visa de Djokovic qui avait été injustement annulé par l’autorité fédérale.

Cependant, le ministre australien de l'Immigration Alex Hawke pense toujours à des voies et moyens pour annuler le visa de Djokovic, ce qui donne le sentiment d’un acharnement. "Nuit sans sommeil pour toute notre famille, des moments vraiment difficiles.

Novak a montré qu'il est persistant et qu'il croit en ses idéaux. Il a gagné ce combat pour le monde entier », a déclaré le frère de Nole, Djordje Djokovic, à la télévision serbe, comme cité par Tennis Majors.

"Le juge a rendu la bonne décision sur la base des faits, mais nous recevons des informations selon lesquelles le ministre est au-dessus du tribunal. Novak est dans un tourbillon politique, les Australiens sont mécontents car ils sont enfermés depuis le début de la pandémie", a-t-il poursuivi.

John Isner a défendu Djokovic

"Ce que Novak traverse en ce moment n'est pas correct. Il n'y a aucune justification pour le traitement qu’il reçoit. Il a suivi les règles, il a été autorisé à entrer en Australie, et maintenant il est détenu contre son gré.

C'est vraiment honteux", a tweeté Isner il y a quelques jours. Dans une récente interview, Isner avait évoqué son expérience de jeu avec Roger Federer, 20 fois champion du Grand Chelem.

"Jouer contre Roger a été la chose la plus cool parce que quand vous voyez votre nom sur le tableau, vous savez que vous allez être sur le grand court qui sera absolument plein à craquer. C'est aussi une opportunité incroyable d'aller là-bas et d'essayer de battre l’un des plus grands joueurs de tous les temps.

J’ai joué 12 fois contre lui et j'ai pu le battre à deux reprises. Le moment où vous entrez sur le court contre Federer, c'est juste un peu différent", a continué Isner.