Pierre-Hugues Herbert : "Novak Djokovic a été traité comme un hors-la-loi"



by   |  LECTURES 1315

Pierre-Hugues Herbert : "Novak Djokovic a été traité comme un hors-la-loi"

Le Français Pierre-Hugues Herbert estime que Novak Djokovic méritait un bien meilleur traitement en Australie en tant que neuf fois champion de l'Open d'Australie et numéro un mondial, un record.

"C'est une saga. Tout a pris des proportions démesurées depuis deux ans, on a demandé beaucoup de choses aux Australiens", a déclaré Herbert à Franceinfo, cité par Sportskeeda.

"C'est une situation qui est extrêmement particulière. Pour les Australiens, il est difficile d'accepter qu'une personne non vaccinée puisse entrer dans le pays, alors qu'ils ont été pratiquement enfermés sur leur île pendant deux ans.

C'est pourquoi je n'ai jamais envisagé d'y aller" Le visa de Djokovic a été annulé à son arrivée mais il a fait appel de la décision et lundi, le juge a rétabli son visa.

"Nous marchons sur la tête, car le numéro 1 mondial du tennis ne peut pas jouer le Grand Chelem en Australie, où il a gagné neuf fois", a-t-il déclaré. "Il a été enfermé dans une chambre d'hôtel pendant trois jours, il a été bloqué à la douane pendant sept heures, il a été traité comme un fugitif alors qu'il n'est pas censé être un hors-la-loi."

Herbert va manquer l'Open d'Australie

Herbert est devenu le premier joueur à se retirer de l'Open d'Australie en raison du mandat de vaccination. Aussi, Herbert a admis qu'il pourrait être contraint de mettre fin à sa carrière si la vaccination devient obligatoire pour la majorité des événements.

"Je ne sais pas de quoi mon avenir est fait, mais ce qui est certain, c'est qu'il n'est pas brillant", a déclaré Herbert. "Compte tenu de l'évolution des choses dans tous les pays, des décisions gouvernementales, il semble compliqué pour moi de continuer à être un joueur de tennis si je ne suis pas vacciné.

Pourtant, j'aimerais continuer à me battre pour essayer de l'être. Dans un avenir très proche, je pourrai peut-être jouer. Mais à long terme, cela pourrait être compliqué.

Je n'espère pas (mettre fin à ma carrière de tennisman), mais c'est une possibilité. Je ferai tout pour m'assurer que ce ne soit pas le résultat final, mais c'est une possibilité."