Andrew Castle parle des conséquences de l'exemption médicale de Novak Djokovic



by   |  LECTURES 1937

Andrew Castle parle des conséquences de l'exemption médicale de Novak Djokovic

Andrew Castle a déclaré qu'il n'est pas surpris par la réaction qui a suivi l'obtention par Novak Djokovic d'une exemption médicale pour l'Open d'Australie, mais il a ajouté qu'il y a sûrement une raison valable pour laquelle sa demande a été acceptée.

"Nous ne savons pas quelle est l'exemption médicale de Djokovic et nous ne le saurons jamais parce que c'est privé", a déclaré Castle à BBC Radio 5 Live. "Mais il doit en avoir une.

Nous savions que cela arriverait lorsque les exemptions ont été annoncées. Je ne suis pas surpris [par la réaction] mais ce que je dirai, c'est que ce n'est pas injuste car il a satisfait deux commissions indépendantes.

Donne-t-il au monde du tennis la bonne direction ? C'est discutable. Il n'a pas l'air d'avoir enfreint de règles, il a convaincu les comités indépendants et nous nous retrouvons une fois de plus à discuter d'un autre problème lié à la Covid."

"Je peux comprendre que le public australien soit furieux. Ils ont connu l'enfer et si le public le hue - ce que je pense qu'il fera - il mettra cela de côté et deviendra le favori pour la victoire.

Personne ne discute de son tennis, ce qui nous préoccupe ici, c'est le leadership et l'exemple qu'il donne, mais il n'est pas obligatoire de se faire vacciner."


Djokovic veut entrer dans l'histoire

Djokovic sera déterminé à remporter un 10e titre à l'Open d'Australie en janvier, si les autorités le laisse finalement entrer en Australie, ce qui lui permettrait d'atteindre un record de 21 titres en Grand Chelem.

Djokovic a raté l'occasion d'entrer dans l'histoire du tennis à l'US Open et il sera certainement extrêmement motivé pour le faire à son Grand Chelem le plus réussi.

"Il a une chance de battre ce record", a ajouté Castle. "Le tournoi serait pire sans lui du point de vue du tennis, bien sûr. Mais il n'a jamais été aussi aimé que Roger Federer et Rafael Nadal et cela ne fera rien pour le faire aimer dans cette partie du monde."