La mère de Novak Djokovic fustige les autorités Australiennes.



by   |  LECTURES 2479

La mère de Novak Djokovic fustige les autorités Australiennes.

Dijana, la mère de Novak Djokovic, a critiqué les autorités australiennes pour avoir placé son fils dans des "hôtels sales" et lui avoir fait subir un "traitement sans précédent."

"C'est très difficile pour moi de vivre cela. Personne ne méritait ce genre de traitement, surtout pas lui. C'est un positionnement politique, qu'il ne puisse pas jouer, c'est un scandale. Le mettre dans des hôtels sales, ne pas avoir de contact avec nous, c'est un traitement sans précédent", a déclaré Dijana.

Djokovic a passé neuf heures à l'aéroport de Melbourne avant d'apprendre que son visa était annulé et qu'il devait quitter le pays. "Le visa de M. Djokovic a été annulé.

Les règles sont les règles, surtout lorsqu'il s'agit de nos frontières. Personne n'est au-dessus de ces règles. Nos politiques frontalières rigoureuses ont été essentielles pour que l'Australie ait l'un des taux de mortalité les plus bas au monde pour la COVID, nous continuons à être vigilants", a tweeté M.

Morrison.


Les parents de Djokovic ont critiqué les autorités australiennes.

"C'est une décision honteuse. Déportation. Nous devons tous sortir et l'accueillir [à son retour]. Je ne peux pas parler à mon fils, ils le présentent comme un criminel.

Les mots me manquent pour tout ce qu'ils lui ont fait", a déclaré Srdjan à Blic. Même le président serbe Aleksandar Vucic s'est impliqué en essayant d'aider Djokovic.

"Je viens de parler au téléphone avec Novak Djokovic. J'ai dit à notre Novak que toute la Serbie est avec lui, et que nos autorités prennent toutes les mesures pour mettre fin au harcèlement du meilleur joueur de tennis du monde dans les plus brefs délais.

Conformément à toutes les normes du droit international public, la Serbie se battra pour Novak Djokovic, pour la justice et la vérité. Sinon, Novak est fort, comme nous le connaissons tous", a déclaré le président serbe Aleksandar Vucic dans un post Instagram.

Djokovic a fait appel de la décision et il restera à Melbourne jusqu'à ce que le tribunal statue sur son appel.