Craig Tiley :" Aucun traitement spécial n'a été accordé à Novak Djokovic"



by   |  LECTURES 1908

Craig Tiley :" Aucun traitement spécial n'a été accordé à Novak Djokovic"

Craig Tiley, directeur du tournoi de l'Open d'Australie, a déclaré qu'aucune faveur spéciale n'avait été accordée à Novak Djokovic et a reconnu qu'un certain nombre de joueurs avaient vu leur demande d'exemption médicale rejetée.

"S'ils n'ont pas respecté les directives, et il y en a eu beaucoup qui ne l'ont pas fait, ils ont été rejetés, mais s'ils ont respecté les conditions, y compris par exemple - ce que beaucoup de gens oublient - l'une de ces conditions est d'avoir eu la COVID récemment, au cours des six derniers mois ils peuvent obtenir une exemption", a déclaré Tiley sur Nine mercredi matin.

"Toute personne qui remplissait ces conditions a été autorisée à entrer. Il n'y a pas eu de faveur spéciale. Il n'y a pas eu d'opportunité spéciale accordée à Novak"

Tiley insiste sur le fait que Djokovic a rempli les critères.

"Le processus a été très clair et nous comprenons parfaitement que certaines personnes soient contrariées par le fait que Novak ait été admis en raison de ses déclarations sur la vaccination au cours des deux dernières années", a déclaré M.

Tiley.
"Cependant, c'est à lui de discuter avec le public de son état de santé, s'il choisit de le faire, et de la raison pour laquelle il a reçu une exemption. En tant qu'événement, en tant qu'État et en tant que pays, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour donner à chacun une chance égale et équitable de venir dans le pays"

Le ministre des sports par intérim, Jaala Pulford, a déclaré qu'elle comprenait la frustration de certains Victoriens, mais a insisté sur le fait que Djokovic n'avait pas reçu de faveurs spéciales.

"Je veux donc reconnaître et admettre que ce résultat est quelque chose que beaucoup de gens dans la communauté victorienne trouvent frustrant et contrariant, mais je veux être absolument claire que, comme cela a été le cas tout le temps, personne ne reçoit ou ne recevra de traitement spécial en raison de ce qu'il est ou de ce qu'il a accompli professionnellement", a déclaré Mme Pulford.

Djokovic a vu son visa rejetée et son exemption ne l'a pas aidée, il se trouve isolé en ce moment en espérant l'appel fait envers la court de justice par se avocats, il restera an Australie jusqu'à lundi, le temps que le juge se prononce sur son cas.