Un virologiste Italien attaque Novak Djokovic : "C'est un pigeon qui joue au tennis!"



by   |  LECTURES 2402

Un virologiste Italien attaque Novak Djokovic : "C'est un pigeon qui joue au tennis!"

Le médecin et virologue italien Roberto Burioni a ouvertement et sévèrement attaqué le numéro un mondial et champion de Serbie Novak Djokovic. Par le biais d'un message sur son compte Twitter, Burioni a publié une vidéo de l'ancienne légende de la boxe Muhammad Ali où il traitait les problèmes de son propre peuple.

Faisant référence au numéro un mondial du tennis Djokovic, qui a toujours été critiqué pour ses paroles et son attitude envers le vaccin, Burioni a accompagné la vidéo de la légende : "Remarquez la différence entre un vrai champion et un pigeon qui joue bien au tennis"

Novak Djokovic a fait face à diverses critiques ces derniers temps et surtout dans les semaines à venir, les spécialistes attendent des réponses concernant la décision de Nole sur sa participation à l'Open d'Australie 2022.

Novak Djokovic doit encore communiquer s'il a fait ou non le vaccin et les déclarations passées ne semblent pas très positives sur cette situation.
Une réponse de sa part est essentielle car seuls ceux qui sont vaccinés contre le COVID-19 peuvent se rendre à Melbourne.

Rappelons que ces jours-ci, le numéro 1 mondial joue avec son équipe serbe les finales de la Coupe Davis 2021. Notez la différence entre un vrai champion et un pigeon qui joue bien au tennis. https://t.co/8IFl5n0LeG - Roberto Burioni (@RobertoBurioni) 30 novembre 2021

Les mots de Srdjan Djokovic sur la question des vaccins

A travers une interview aux micros de la télévision serbe B92, Srdjan Djokovic, père de Novak, s'est exprimé ouvertement avec les déclarations suivantes : "Le fait de se faire vacciner ou non correspond au droit personnel de chaque individu.

Personne n'a le droit de connaître la vie privée qui est garantie par la Constitution. Par ailleurs, les organisateurs de l'Open d'Australie ont parlé ouvertement de mon fils et c'est absurde.

Ils ont mentionné Nole et je ne pense pas que ce soit correct. Il est évident qu'il veut jouer parce que c'est un athlète, mais aucun d'entre nous n'est satisfait de ces conditions et même de ces chantages.

" Des déclarations très dures de Srdjan qui sont " jumelées " avec d'autres mots de Novak Djokovic qui semble toujours très perplexe sur la question du vaccin. Maintenant Nole est engagé dans la Coupe Davis avec sa Serbie où il affrontera le Kazakhstan de Bublik cette semaine dans le match valable pour les quarts de finale du tournoi.